Tourisme : les Bretons se frottent les mains

France
Randonnée dans les Monts d'Arrée.

L’année 2017 est un très bon cru pour le tourisme en Bretagne, avec une hausse de 3,2 % de nuitées touristiques par rapport à 2016. La barre des 100 millions de nuitées est presque atteinte.

« La meilleure année » pour le tourisme en Bretagne depuis 2007

« Oubliée l’année 2016, légèrement décevante du fait d’un contexte bien particulier… » explique t-on au CRT. 2017 s’inscrit dans la « tendance positive observée depuis 2013 », et s’affiche comme « la meilleure année » pour le tourisme en Bretagne depuis 2007. Avec +3,2% de fréquentation enregistrée l’an passé, ce sont 99 521 964 nuitées touristiques qui se sont déroulées en Bretagne au cours de l’année, quels que soient le mode d’hébergement utilisé ou l’origine de la clientèle. L’avant saison, et surtout le mois d’avril, soutient cette croissance, avec +21% de nuitées enregistrées au printemps (et même +42% en avril).

 

Comme chaque année, les évolutions de la fréquentation peuvent être rapprochées du calendrier des vacances scolaires et de la météo. Ainsi, le score époustouflant du mois d’avril s’explique en grande partie par la présence des vacances scolaires de printemps, situées en intégralité sur ce mois et associées aux vacances scolaires de certains pays européens.

 

Mais au-delà de ces considérations calendaires et météorologiques, la présence de la Bretagne dans les médias nationaux (Campagne Passez à l’Ouest par exemple) et internationaux est à souligner. Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Espagne, Italie, mais aussi Etats-Unis, Canada, Chine, Japon et Australie, ont bénéficié en 2017 d’actions de promotion à destination du grand public, de la presse et des tours opérateurs.

 

L’augmentation de la fréquentation constatée au niveau régional se traduit par une croissance pour tous les départements bretons, comprise entre +2,1% pour l’Ille et Vilaine et +4% pour le Morbihan. Elle s’inscrit également dans la tendance nationale de retour à la croissance, après une année compliquée pour bon nombre de régions. Les autres indicateurs disponibles en Bretagne sont également au vert. La fréquentation en hôtellerie progresse de 4,7% atteignant 7,9 millions de nuitées, un volume record pour ce mode d’hébergement. Le constat est le même en hôtellerie de plein air, qui a accueilli 11,3 millions de nuitées en 2017, soit près de 10% de plus qu’en 2016. La fréquentation est également en hausse, plus modérée dans les autres hébergements collectifs de tourisme.

 

Si la clientèle française demeure la principale clientèle de la région et progresse de 3% en hôtellerie et en camping, la clientèle étrangère, générant environ 17% des nuitées régionales, enregistre une progression de 7% de nuitées en hôtellerie et 4% en camping. Les Espagnols, Italiens, Allemands et Néerlandais soutiennent cette croissance.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *