Tourisme sur la Côte d’Azur : record battu en juillet

France

Pour la saison estivale, la Côte d’Azur anticipe une nouvelle progression. Alors que le littoral tire la demande, la montagne enregistre une légère baisse due aux conditions météorologiques en altitude. En juillet, la fréquentation internationale a battu un record de 63% des nuitées.

Près de 700 000 touristes présents sur la Côte d’Azur lors du week-end du 15 août

80% : c’est l’occupation moyenne des hôtels et résidences en juillet (équivalent à juillet 2017). La tendance est meilleure dans les pôles urbains, où le taux d’occupation des hôtels a approché les 84%, avec un chiffre d’affaires en progression de 13%. Le mois d’août, qui s’annonce excellent, marque comme chaque année la pointe de fréquentation estivale, avec près de 700 000 touristes présents sur la Côte d’Azur lors du week-end du 15 août. L’occupation de l’hôtellerie urbaine est d’environ 87% sur le mois complet, en hausse de 1 point.

 

La suite de la saison estivale se présente favorablement. A fin août, on constate pour l’hôtellerie une avance correspondant à un gain de fréquentation de l’ordre de 2 points pour les mois de septembre et octobre.

Rappelons que juin a été marqué par un gain de 3 points de l’occupation hôtelière, à 76% et des recettes hôtelières en hausse de 7%.

 

Sur les mois de mai à juillet, les nuitées étrangères dans les hôtels et résidences de tourisme sont en hausse de 3%, ce qui compense la légère baisse observée pour la clientèle nationale. Sur ces trois mois, les marchés étrangers les plus dynamiques sont les USA (+21%), le Moyen-Orient (+38%) et le Japon (+20%), tandis que la croissance des marchés russe et chinois marque une pause. Plus de 4 étrangers sur 10 provenaient de pays non européens, en hausse de 10%. Cette fréquentation étrangère se retrouve dans les musées et monuments de la Côte d’Azur, dont le total des entrées progresse de 7% sur la période.

 

Au cumul sur le premier semestre, la fréquentation globale a évolué favorablement, avec une hausse de près de 7% pour les séjours avion et un gain de 3% pour les nuitées en hôtels et résidences de tourisme. C’est la demande étrangère qui tire la croissance, en France comme sur la Côte d’Azur, avec notamment le renforcement du marché américain (+20%), le rebond des Britanniques (+13%), la poursuite de la croissance du Moyen Orient (+35%) et le retour des Japonais (+30%).

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *