A Marrakech, l’offre hôtelière de luxe et de charme s’enrichit

• Le Pavillon du Sofitel à Marrakech ouvrira en novembre 2004. Inauguré il y a à peine deux ans, l’hôtel Sofitel à Marrakech portera ainsi sa capacité à 347 chambres dont 61 suites. La nouvelle aile baptisée « Le Pavillon du Sofitel » comportera, en effet, 79 chambres décorées dans le style marocain. La cible est l’incentive de luxe, d’où un accès indépendant et un groom service spécifique. 440 millions de dirhams (près de 40 ME) ont été injectés dans cette extension, c’est le plus gros investissement hôtelier de ces quatre dernières années dans la quatrième ville du pays. En outre, d’ici à la fin de l’année, l’espace congrès et séminaires de l’hôtel s’enrichira d’un business center.
• Fin 2005, Es Saadi, l’hôtel emblématique de Marrakech propriété de la famille Bauchet depuis 1966, élargira son offre avec l’ouverture du Saadi Palace. Le nouveau bâtiment d’un étage s’enracinera dans le parc de 8 hectares où se trouvent déjà l’hôtel d’origine, le spa oriental, le casino ( qui fut le premier du Maroc) et le Theatro, lieu branché des nuits marrakchies. Le futur complexe, composé uniquement de suites et de 10 villas dotées chacune d’une piscine privée, portera la capacité totale d’Es Saadi à 220 chambres dont 100 suites.
• Naissance de la chaîne Riads Lotus. La première unité de la chaîne Riads Lotus a ouvert le 1er mai dernier à Marrakech. Superbe réalisation de quatre chambres et une suite, Ambre Riad Lotus sera suivi en février 2005 de Lotus Perle, toujours à Marrakech, puis de O Marine à Essaouira. Si la décoration, très contemporaine et design joue la diversité dans chacun des riads, on retrouvera à chaque fois les mêmes éléments fondateurs du concept : un linge de maison siglé, un service de table avec argenterie, un équipement audio et vidéo de la marque prestigieuse Bang et Olufsen et le transfert jusqu’au riad en Jaguar Daimler. Le propriétaire et concepteur du projet est Reda Benjelloune, originaire du Maroc.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *