AccorHotels : « 2016 sera probablement encore une année record ! »

Hébergement

En France, AccorHotels anticipe un premier semestre 2016 en baisse. L'activité au mois de novembre est en baisse de -4% et celle de décembre de -5%."Nous avons été pénalisés par les attentats notamment" explique Sébastien Bazin, PDG d'AccorHotels. "Ca va mettre 3 à 4 mois pour que la situation revienne à la normale en France" pense t-il et s'attend à "un premier semestre compliqué". En revanche, "la lisibilité sur le second semestre 2016 est bien meilleure que jamais". Sébastien Bazin se veut résolument optimiste. "L'avenir, on regarde toujours le verre à moitié plein !" s'enthousiasme t-il. "Mais on se doit aussi d'être lucide". Il reconnait que le ralentissement économique, les élections "qui vont rendre les choses compliquées avec beaucoup d'immobilisme et d'incertitudes", la géopolitique et le terrorisme, ne plaident pas en faveur de l'optimisme. Mais, "même dans ce monde là, je reste optimiste". Car l'incidence du pétrole sur le tourisme est une bonne chose. L'inflation faible, aussi. Le calendrier 2016 (avec ses nombreux salons et foires ainsi que ses événement sportifs, etc.) également. "Nous sommes dans une industrie bénie des dieux" dit-il. Il rappelle que "sur les 10 années à venir, l'industrie du tourisme va croître entre 3 et 5% par an comme elle a cru de 3 à 5% pendant les 10 années précédentes". Il explique que sur le 1,45 milliard de voyageurs dans le monde, 50% voyagent en Europe. Il conclut : "Et vous savez qui est le premier opérateur hôtelier en Europe ? c'est AccorHotels ! Tout ça pour vous dire : 2014 a été une année record par rapport à 2013. 2015 est une année record par rapport à 2014. 2016 sera probablement encore une année record !"

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *