AccorHotels : l’activité en France pénalisée par les attentats

Hébergement

Le chiffre d’affaires d'AccorHotels au 1er trimestre 2016 s’établit à 1 161 millions d’euros, en hausse de 1,9% à périmètre et change constants (-5,2% en publié) par rapport au 1er trimestre 2015.Cette progression résulte d’une activité favorable dans la majorité des marchés clés du groupe, situés notamment dans les régions Méditerranée, Moyen-Orient, Afrique (MMEA, CA +5,3% à pcc), et dans une moindre mesure en Europe Centrale, du Nord et de l’Est (NCEE, CA +2,8% à pcc), où l’activité s’est, comme attendu, stabilisée au Royaume-Uni et en Allemagne.

L’environnement reste difficile en France, où le chiffre d’affaires global affiche une baisse de 1,6%, malgré la bonne résistance du taux d’occupation (-0.5 point). Dans la lignée des tendances observées depuis les évènements de novembre 2015, l’activité demeure contrastée entre Paris, toujours difficile, et la Province, avec des revpar en bonne progression, notamment en février et mars. Le chiffre d’affaires de la zone Amériques est en progression de 2,8% à pcc, malgré le recul du Brésil (CA en baisse de 3,7% à pcc). La région Amérique du Nord et Caraïbes demeure bien orientée (CA en hausse de 10,2% à pcc), tout comme le reste de l’Amérique Latine (CA à +1,6% à pcc), dans un contexte marqué par une forte inflation.
 
Le chiffre d’affaires d’HotelInvest en France recule de 3,2% en données comparables, avec notamment un ralentissement de l’activité sur les segments économique (CA à -2,9% à pcc) et milieu de gamme (-4,3%), lié au poids des hôtels en propriété et location en région parisienne. Le segment haut de gamme & luxe résiste légèrement mieux (CA à -1,4%). A fin mars 2016, le portefeuille d’HotelInvest compte 1 264 hôtels, dont 87% en Europe, et 96% sur les segments économique et milieu de gamme. Depuis le début de l’année, 28 hôtels ont été restructurés par HotelInvest, incluant notamment 12 ibis en Chine transféré à Huazhu, ainsi que 3 Sofitel à Tahiti. Comme annoncé en janvier dernier, un portefeuille de 85 établissements en Europe, actuellement exploité en propriété (28 hôtels) et en location variable (57 hôtels), sera cédé à un nouveau franchisé créé en partenariat avec Eurazeo dans le courant du mois de juin 2016. 4
 
Pour HotelServices, le volume d’activité au 31 mars 2016 s’élève à 3 milliards d’euros, en progression de 4,6% hors effet de change, grâce aux effets cumulés des ouvertures, et de la croissance des revpar. Le chiffre d’affaires progresse de 5,6% par rapport au 1er trimestre 2015 en données comparables, avec des hausses marquées dans la grande majorité des marchés : Europe hors France et Méditerranée (NCEE ; +8,3%), Méditerranée-Moyen-Orient-Afrique (MMEA : +5,3%), Asie-Pacifique (+8,2%), et Amériques (+10,8%). Le chiffre d’affaires d’HotelServices en France est stable (+0,6%). Les redevances versées par HotelInvest à HotelServices ont atteint 103 millions d’euros au 1er trimestre, soit 34% des revenus d’HotelServices sur la période. Sur le trimestre, le groupe a ouvert 46 hôtels et 8 961 chambres, à 94% en contrats de franchise et de management. A fin mars 2016, le parc d’HotelServices s’établit à 3 900 hôtels et 517 680 chambres, exploitées à 31% en franchise, et à 69% en contrats de gestion (incluant le portefeuille d’HotelInvest).
 
Les perspectives du groupe restent favorables. Les performances réalisées au cours du premier trimestre 2016 sont solides, et restent en ligne avec les tendances observées fin 2015. AccorHotels continue de bénéficier d’un bon momentum global, avec une progression des revpar dans de nombreux marchés, comme la Grande Bretagne, l’Europe du Sud, l’Europe Centrale et une grande majorité de la zone Asie Pacifique. L’évolution de l’activité en France reste conditionnée par l’attractivité de la destination suite aux événements de novembre. Les tendances montrent une amélioration lente mais régulière en région parisienne. Le calendrier favorable du mois de mai, et le début de l’Euro de Football en juin devraient permettre de basculer en territoire positif au cours du deuxième trimestre. L’Allemagne, deuxième marché du groupe, devrait connaître une nette inflexion au deuxième trimestre, après un 1er trimestre stable, comme attendu.
Enfin, le développement du parc hôtelier se poursuit à un rythme soutenu, avec un premier trimestre record, et un pipeline de plus de 158 000 chambres.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *