Accorhotels : l’environnement actuel est « porteur pour l’hôtellerie » selon Sébastien Bazin

Accorhotels a publié jeudi un chiffre d’affaires divisé par près de trois à 425 millions d’euros au premier trimestre, sous l’effet d’un important changement de périmètre dû à la filialisation annoncée du pôle immobilier. Mais l’activité hôtelière se porte bien.

Sans les activités immobilières dont la majeure partie est destinée à être cédée, le chiffre d’affaires du premier trimestre ressort en progression de 35,4%, selon un communiqué du groupe. « Les tendances observées au cours du premier trimestre dans la grande majorité des régions reflètent un environnement porteur pour l’hôtellerie. Cela est le cas sur nos trois marchés principaux : la France, l’Europe et la région Asie Pacifique », a dit Sébastien Bazin, PDG d’Accorhotels, cité dans ce communiqué. Le groupe « poursuit sa croissance, son ouverture à de nouveaux métiers, et s’affirme dans le luxe avec de nombreuses acquisitions  comme Rixos et BHG dans l’hôtellerie, Availpro, Potel & Chabot et Verychic dans les nouveaux métiers », a ajouté le patron du groupe. Parallèlement, le processus de filialisation d’Accorinvest « suit son cours comme attendu, Accorhotels est donc parfaitement conforme à  ses objectifs 2017 ». Rappelons qu’en juillet 2016, le groupe hôtelier avait annoncé engager à horizon de la fin du premier semestre 2017 un projet de filialisation de son pôle immobilier Hotelinvest, qui compte 1.100 hôtels, afin d’en céder la majorité à des investisseurs tiers.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *