Accorhotels observe une baisse de son activité en France de 4,7% cet été

Hébergement

Accorhotels a réalisé un chiffre d'affaires de 1,538 milliard d'euros au troisième trimestre (juillet, août et septembre), en hausse de 3%, avec des performances "solides" dans les principaux marchés du groupe, à l'exception de la France qui enregistre une baisse de 4,7%, selon un communiqué publié mardi.
 

A données comparables, les ventes sont en hausse de 1,8%. Le groupe a par ailleurs "resserré" son objectif de résultat d'exploitation 2016, désormais attendu entre "670 et 690 millions d'euros", contre une fourchette précédente de 670 à 720 millions. "Une nouvelle fois ce trimestre, Accorhotels réalise des performances solides. Elles sont d'autant plus remarquables que le contexte français a été particulièrement défavorable au cours de l'été, après les attentats", explique son PDG, Sébastien Bazin, confirmant "une progression significative des performances opérationnelle et financière". La progression du chiffre d'affaires du groupe résulte "d'une activité favorable dans la majorité des marchés clés du groupe, que ce soit en Amériques (chiffre d'affaires en hausse de 19% à données comparables), en Asie Pacifique (+ 6,9%) ou dans la zone Méditerranée, Moyen-Orient, Afrique (+4,1%), ou dans la péninsule ibérique (+10,1%)". En Belgique, l'activité est en forte baisse de 14,3%, en ligne avec les trimestres précédents, suite aux "événements terroristes", précise le groupe. En France, l'activité est pénalisée par le climat d'insécurité ressenti depuis le début de l'année, dégradé encore par les événements de Nice le 14 juillet dernier. Le chiffre d'affaires France affiche "une baisse de 4,7%, tiré par la clientèle loisirs, avec des contrastes toujours forts entre Paris". Le segment le plus touché est le luxe et le haut de gamme, qui enregistrent une baisse de 8,2% de "revpar", suivi de près par le milieu de gamme (-8,1%) et l'économique (-3,4%).
 

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *