Accorhotels reprend 50% de l’hôtelier de luxe SBE

Hébergement

Accorhotels va acquérir 50 % de SBE Entertainment Group. Fondé en 2002 par Sam Nazarian, SBE est un opérateur de l’hôtellerie de luxe américain qui assure la promotion immobilière, la gestion et l’exploitation d’hôtels et d’enseignes de luxe. Son portefeuille comprend des résidences de luxe et appart’hôtels aux couleurs de ses marques, des programmes bien-être et de spa, ainsi que des offres de restauration et de l’événementiel.

 

Accorhotels et SBE Entertainment Group ont signé une « lettre d’intention » et engagé des « négociations exclusives » portant sur l’acquisition par Accorhotels d’une participation de 50% dans SBE. Au terme des accords, le groupe français acquerra pour un montant de 125 M$ (108 M d’euros), 50 % des actions ordinaires de SBE, détenues notamment par la société Cain International; Sam Nazarian restera actionnaire à hauteur de 50 % du capital de SBE.

 

Par ailleurs, Accorhotels participera pour 194 M$ (168 M d’euros)à l’émission d’un titre de créance privilégiée destiné à rembourser la créance privilégiée existante, également détenue en partie par Cain International. L’investissement total d’Accorhotels dans le cadre de cette opération s’élèvera ainsi 319 M$ (276 M d’euros). SBE sera disponible dans la plateforme de distribution d’Accorhotels, tout en restant un opérateur indépendant du luxe. Sam Nazarian, fondateur et DG, conservera la direction de SBE, assisté de son équipe dirigeante, et le siège de la société restera basé à New York.

 

Sébastien Bazin, PDG d’Accorhotels, se déclare bien évidemment « ravi » de ce partenariat stratégique qui « marque une nouvelle étape du renforcement de la présence d’Accorhotels sur ce segment en forte croissance, notamment dans les villes clé américaines comme Miami, Los Angeles ou encore Las Vegas, mais également dans d’autres destinations phares du reste du monde.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *