Airbnb reverse plus de 24 millions d’euros de taxe de séjour aux villes françaises

Hébergement

A la fin du mois Airbnb aura reversé plus de 24 millions d’euros de taxe de séjour aux villes françaises, pour l’année 2018. Un montant qui a doublé par rapport à l’année passée (13,5 millions d’euros).

 

En juillet l’an dernier, Airbnb a étendu la collecte de la taxe de séjour à 23 000 municipalités. Ces ressources supplémentaires sont censées être investies par les communes dans des projets touristiques pour développer leur économie locale et leur attractivité.

Pour l’année 2018 les trois villes ayant reçu les plus importants montants de taxe de séjour d’Airbnb sont Paris (7,5 millions d’euros), Nice (1,1 million d’euros) et Marseille (1 million d’euros). Emmanuel Marill, directeur France d’Airbnb, explique que sa volonté est de « simplifier les démarches fiscales » que ce soit pour ses clients ou pour les communes. Il ajoute : « Les voyages sur Airbnb bénéficient au tourisme et à l’économie française, et les nouvelles ressources fiscales générées nourrissent l’action des communes pour développer leur attractivité. C’est pourquoi nous sommes ravis de pouvoir désormais y contribuer dans toutes les communes françaises qui ont instauré une taxe de séjour au réel. Cette avancée améliore également le quotidien de plus de 400 000 hôtes qui remplissent ainsi plus facilement leurs obligations et contribuent à la fiscalité locale ».

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *