ByHours.com, plate-forme de réservation d’hôtels à l’heure, débarque en France

Start-up née à Barcelone en 2012, ByHours.com propose des chambres d’hôtels de 2 à 5 étoiles pour 3, 6 ou 12 heures. Avec plus de 2 500 établissements intégrés et 150 000 utilisateurs dans le monde, le concept débarque en France.

 

Système de « pay per use » fonctionnant le jour et la nuit, c’est le client qui choisit son heure d’arrivée et son heure de départ dans devoir payer un jour entier. « Notre offre représente une nouvelle façon de s’adapter au marché, et permet, en même temps, de l’influencer en amenant les clients à envisager des hôtels dans une manière totalement nouvelle » explique Guillermo Gaspart, président et co-fondateur de ByHours.com, en compagnie de Christian Rodriguez.

Les hôtels ont élargi leur offre de services avec des prestations telles que piscine, spa, restaurant gourmet et le fait de pouvoir y accéder pour quelques heures permet à une clientèle locale de se concocter des moments de tranquillité et de bien-être. Pour les hommes et femmes d’affaires, réserver une chambre pour 3 heures peut aider à se reposer entre deux réunions ou préparer un rendez-vous important en profitant du confort d’une chambre d’hôtel. C’est également un moyen de se reposer entre deux vols, prendre une douche et arriver en forme à sa destination. « La localisation des établissements est stratégique, leur proximité aux aéroports et aux gares apporte d’excellents résultats » souligne Guillermo Gaspart.

A l’image du Normandy Hotel, du Best Western premier Opéra Liège ou du Kube Hotel, ce sont aujourd’hui plus de 70 hôtels parisiens qui font confiance à ByHours.com. Une offre de lancement, les 3 heures à partir de 25 euros, est proposée jusqu’à fin décembre.

« Nous nous tournons vers l’international et nous cherchons des investisseurs spécialisés dans le secteur touristique, qui croient dans notre modèle et qui veulent nous soutenir » déclare Guillermo Gaspart. Un tour de table financier est prévu début 2017 avec « l’objectif de lever 6 à 8 millions d’euros ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *