Des campings menacés de « disparition » après un été décevant

Hébergement

Selon une étude conduite par la FNHPA auprès de ses adhérents à la fin du mois d’août 2016, 42,2% des exploitants interrogés ont noté une baisse de la fréquentation de leurs établissements au mois de juillet par rapport à la même époque l’an dernier. En revanche 37,1% des exploitants interrogés ont noté un niveau stable de la fréquentation en août par rapport à 2015.Au-delà de la fréquentation, la tendance, observée depuis plusieurs années, d’une diminution à la fois du panier moyen des touristes mais également de la durée des séjours semblent s’être accentuée en 2016, entrainant ainsi une contraction des marges. Ce recul des marges entraine une baisse des investissements, très nette depuis déjà 2 ans, alors que le secteur du camping doit une grande partie de son succès depuis 15 ans à sa capacité à se renouveler et à innover.
« La saison 2016 n’a pas répondu à nos attentes. De nombreux facteurs externes ont eu un impact négatif sur la fréquentation des établissements. C’est très inquiétant car notre profession souffre depuis plusieurs années en raison de contraintes règlementaires et fiscales toujours plus importantes. Si les résultats définitifs de la saison venaient confirmer la tendance, nous pourrions faire face à la disparition de nombreux établissements, notamment les plus fragiles, isolés ou de petite taille, qui ne peuvent plus faire face » a déclaré Guylhem Féraud, président de la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air.
Les professionnels de l’hôtellerie de plein air s’attendent également à une année 2017 compliquée alors que le calendrier des vacances scolaires n’est pas favorable pour les acteurs du tourisme et que, malgré de nombreux appels à une simplification du cadre réglementaire et fiscal de l’hôtellerie de plein air, les campings continuent de faire face à de nombreuses lourdeurs et contraintes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *