Deux salariés reprennent leur enseigne Balladins

Hébergement
David Morel et Fabrice Beyer.

Depuis début juin 2018, David Morel et Fabrice Beyer deux anciens cadres des hôtels Balladins ont repris l’enseigne en difficulté.

 

Ces deux anciens salariés occupent désormais, respectivement, les postes de président en charge du développement et de la franchise, et directeur en charge du commercial et du marketing. Leur objectif est de continuer à redresser cette enseigne d’hôtellerie économique née en 1985. Ils veulent décliner l’offre hôtelière « Balladins » avec le lancement, dès la reprise, d’une licence de marque pour les hôtels de moins de 40 chambres sous le label « By Balladins », une main tendue vers la petite hôtellerie indépendante.

A moyen terme, l’enseigne vise à intégrer le marché de l’hébergement des moyens et longs séjours avec le lancement d’une nouvelle marque « Studio by Balladins ».

Le développement du réseau se fera via deux offres : Franchise et Licence de Marque, sur le territoire national, mais aussi sur de nouveaux marchés à l’international. L’objectif est d’arriver à 6 hôtels franchisés par an et 8 licences de marque par an.

 

D’origine Alsacienne, Fabrice Beyer a étudié à l’école hôtelière « Alexandre Dumas » de Strasbourg/Illkirch. Il se tourne ensuite vers le commerce international pour enrichir son cursus et lui donner une autre dimension. Après des expériences à Londres, il intègre en 2005 le groupe IHG, sous l’enseigne Holiday Inn, successivement dans les deux établissements 4* de Strasbourg, ville qui lui est chère. Tout début 2011, on lui confie le lancement d’un lieu événementiel de prestige en Allemagne, où il se constitue le carnet d’adresse pour reprendre, en 2012, la direction commerciale et marketing des hôtels Balladins en Allemagne. En 2014, alors que la société d’exploitation de l’enseigne se doit de vendre les 10 établissements 3* & 4* en Allemagne, il se voit proposer la direction commerciale et marketing des établissements en France et en Belgique.

 

Originaire de La Réunion, David Morel baigne dans l’hôtellerie depuis l’âge de 17 ans. Après avoir fait ses armes à Londres et à Paris, il passe le concours de l’école hôtelière de Lausanne et en sort diplômé en 1993. A 25 ans, il rachète un restaurant, proche de l’Assemblée nationale, à la barre du tribunal, et en fait une des adresses incontournables du 7ème arrondissement, en l’espace de 2 ans. De retour dans l’hôtellerie, en tant que responsable d’établissements en Ile-de-France puis à Lyon, il se voit proposer la direction de la franchise chez Balladins, en 2010. Il découvre alors une nouvelle facette du métier dans un contexte marqué par des relations franchiseur/franchisés extrêmement tendues.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *