Four Seasons s’implante luxueusement à Budapest

Hébergement

Le prix moyen oscillera entre 260 E et 280 E la nuit.
4 ans de travaux pour redonner vie au Palace Gresham.
Un positionnement à 55 % loisirs et 45 % business.
Dans un peu plus d’un mois, la capitale hongroise accueillera un nouvel établissement de luxe. Et avec un tarif moyen variant entre 260 E et 280E, le Four Seasons Hotel Gresham Palace Budapest sera le plus cher de toute la ville. Situé sur les rives du Danube, au pied du célèbre pont des Chaînes reliant Buda et Pest, le bâtiment aura subi pendant quatre ans des travaux de rénovation et de transformation, dont une démolition à l’intérieur qui aura duré 18 mois, pour redonner vie au centenaire Palace Gresham, un exceptionnel édifice Art Nouveau. « En revanche, le groupe hôtelier a conservé la verrière, les mosaïques et les vitraux pour garder son style original », précise Julien Carralero, DG de l’hôtel. L’unité comprendra 179 chambres, dont sept suites, un Spa et un centre de remise en forme avec piscine couverte occupant l’ensemble du dernier étage. Côté gastronomie, il proposera à ses clients deux styles de restauration. Une « classique et élégante » au restaurant Pava et une autre « rustique davantage brasserie » au Gresham Café. Positionné à 55 % loisirs et à 45 % affaires, le Four Seasons Hotel Gresham Palace Budapest aura la capacité d’accueillir des réunions et des événements ponctuels (mariage, soirée mondaine….) pouvant contenir jusqu’à 100 personnes même si le directeur avoue sa préférence pour les groupes de taille réduite (25 personnes maximum). Après l’ouverture de ce nouvel établissement, Four Seasons possèdera dix hôtels en Europe, dont quatre sont des bâtiments historiques restaurés.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *