Fréquentation : les hôtels français ont bien résisté aux pluies estivales

Hébergement

Selon une étude du cabinet Deloitte, les taux d’occupation sont en hausse dans toutes les catégories.Les mauvaises conditions météorologiques n’ont donc pas altéré le dynamisme du marché hôtelier français cet été, qui a enregistré des progressions globales de ses taux d’occupation et des prix moyens. A Paris, les touristes sont venus en masse (les taux de remplissage des hôtels 2 étoiles sont passés à 83,6% en juillet contre 76,4% au même mois l’an dernier) alors que les quatre étoiles ont vu ce taux grimper de 74,5% à 79,7%. Grande gagnante de l’été, la Côte d’Azur a fait le plein de touristes en quête de soleil. Les hôteliers ont pu engranger des hausses de leurs recettes qui s’échelonnent de 12,5% pour les hôtels 2 étoiles à 15,6% pour les 4 étoiles.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *