Gafihotel, un groupe qui reprend des établissements en difficulté

Hébergement
Hugo Gallou, directeur du développement de Gafihotel

Spécialisé dans la reprise d’hôtels en difficulté, Gafihotel se fait fort de les redresser et ainsi optimiser la satisfaction client. Déjà à la tête de deux unités en Ile de France – l’Elysée Val d’Europe et l’Holiday Inn Paris Marne la Vallée récemment rénové – , le groupe breton compte bien étoffer son portefeuille sur les prochaines années.

 

 

 

Cuisinier de formation, ayant œuvré pour de grandes maisons sur la capitale, Daniel Gallou change de cap au début des années 90 et travaille dans le négoce de poisson. C’est à Lorient qu’il créé Cité Marine qui devient très vite le N°1 français du poisson enrobé. 1 200 salariés, un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros, en 2012 l’entreprise est revendue à 100% à Nissui, le N°1 mondial japonais de la spécialité.

 

Homme de challenge ayant fait ses preuves, c’est à cette époque que Daniel Gallou se lance un nouveau défi : l’hôtellerie. Début 2014, il rachète l’hôtel Elysée Val d’Europe. « C’est un établissement qui avait beaucoup de potentiel mais qui perdait 500 000 euros par an » raconte Hugo Gallou, fils de Daniel et actuel directeur du développement. Au bout d’un an, l’Elysée Val d’Europe revient à l’équilibre avant de devenir profitable. «  C’est là que nous nous sommes dits que nous étions faits pour ça » affirme le responsable.

 

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin. En 2016, le groupe lorgne sur l’Holiday Inn Paris Marne la Vallée qui lui perd « 1,5 million d’euros par an ». Le défi est plus conséquent mais n’effraie pas la famille Gallou qui allège la dette et redresse l’hôtel au bout d’un an. « Nous appliquons  des méthodes qui ont fait leurs preuves dans l’industrie agro-alimentaire, mais nous avons en plus cette approche de commerçant avec toute la proximité que cela implique » résume Hugo Gallou.

 

L’Hôtel Holiday Inn Paris Marne la Vallée

 

La holding Gafihotel – un groupe et non une marque d’hôtels –  investit ensuite 3 millions d’euros pour rénover le rez-de-chaussée et deux étages de chambres. Exploité en franchise, l’Holiday Inn Paris Marne la Vallée – un 4* de 192 chambres situé à mi-chemin entre Paris et le parc Disneyland – impose aussi la construction de l’Open Lobby, un nouveau concept de lieux de vie pour les clients avec des espaces de détente, de travail et de restauration adaptés. « Après rénovation, le RevPAR a augmenté de 20% » se félicite Hugo Gallou dont la clientèle est composée à « 80% de loisir et 20% de business ».

 

En quatre ans, l’Elysée Val d’Europe a multiplié son chiffre d’affaires par deux. L’Holiday Inn Paris Marne la Vallée a vu lui son chiffre d’affaires augmenter de 40% en deux ans. Des performances qui confortent le groupe dans sa volonté d’aller plus loin. « Et sachez que l’argent gagné est réinvesti » ajoute Hugo Gallou qui fait de « la transparence un outil de management ». Les employés – une centaine au total – se voient en effet régulièrement communiquer tous les résultats de l’entreprise.

 

Exploitation en franchise, gestion pour le compte d’autrui, rachat à 100%, projets de construction, Gafihotel ne s’interdit rien mais tient avant tout préserver sa liberté. « Nous sommes petits. On ne nous propose pas les dossiers en premier. Nous sommes patients » explique le directeur du développement qui ambitionne d’avoir « 1 000 chambre en 2020 contre 344 aujourd’hui ». Convaincu que « l’année 2019 devrait être sympa », Hugo Gallou s’apprête à annoncer prochainement de nouveaux projets de développement.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *