Handy lance en France son smartphone destiné aux clients des hôteliers

Hébergement

Fondateur de Tink Labs, une startup hongkongaise qui commercialise auprès des hôteliers la solution Handy, Terence Kwok était présent lundi à Paris pour lancer officiellement le produit en France, un smartphone qui facilite la vie des clients et qui permet aux établissements d’augmenter leur revenu en incitant leurs hôtes à consommer des prestations annexes à l’hébergement.

Dans toutes les chambres du Collectionneur, un cinq étoiles situé à Paris, les clients ont accès depuis octobre 2017 au smartphone Handy qui a été conçu par Tink Labs pour leur permettre de rester connectés sans avoir à payer de supplément. Déjà, il permet de pouvoir téléphoner partout dans le monde et d’avoir accès à Internet. On y trouve, aussi, tous les renseignements pratiques et nécessaires pour découvrir Paris. Le client peut prendre avec lui son smartphone lors de ses déplacements.

Ensuite, l’hôtelier peut intégrer dans l’outil tous les services qu’il peut proposer à ses clients : restauration, spa, room service, blanchisserie…  Comme l’explique Terence Kwok, le fondateur  de la solution commercialisée par Tink Labs, c’est ainsi que l’outil permet aux hôteliers de générer des revenus supplémentaires. « Des études consommateurs menées avec l’Université de Cornell ont démontré qu’Handy permettait aux hôteliers d’augmenter l’utilisation des services complémentaires permettant une hausse des revenus supplémentaires de 20 % en moyenne ».  Le Collectionneur et son directeur, Pierre Alexandre Le Bihan, peuvent ainsi présenter les offres de l’établissement avant que le client se retourne vers les services de conciergerie : « il est encore un peu tôt pour faire un bilan à partir d’éléments statistiques mais le retour verbal des clients est positif ».

D’autres établissements choisissent d’automatiser les commandes et tous pourront directement communiquer avec le client et lui indiquer, par exemple, que c’est le moment de profiter de « l’happy hour » du bar. Terence Kwok est d’autant plus ambitieux sur le marché français que son parc hôtelier n’a pas encore pris la mesure de tout ce que peut lui offrir le digital. Enfin, l’outil permettra à l’hôtelier de bénéficier de statistiques qui lui permettront de mieux comprendre les besoins de ses clients et ainsi mieux les servir. Handy fait ainsi « progresser la quantité et la qualité des retours clients, augmentant ainsi les notes des établissements de 0.31 points sur TripAdvisor, ce qui se traduit par une hausse de 3,5 % des revenus par chambre ».

Aujourd’hui, Handy est présent dans plus de 20 villes dans le monde, couvrant ainsi plus de 100 000 chambres, dont 2 000 chambres à Paris. Tink Labs a récolté plus de 125 millions de dollars lors de sa dernière levée de fonds grâce à des investisseurs tels que FIH Mobile, Sinovation Ventures et Cal Wensheng.

 

 

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *