Homeaway Abritel va collecter la taxe de séjour dans 600 villes françaises

Hébergement

A partir du 15 mars prochain, Homeaway, un spécialiste de la location de vacances plus connu sous la marque Abritel en France, va collecter automatiquement la taxe de séjour dans plus de 600 villes françaises.

Dans les villes de plus de 200 000 habitants

Jusqu’alors limitée à Paris, ville pilote en 2017, la collecte de la taxe de séjour s’appliquera désormais à toutes les réservations en ligne d’une location de vacances située dans les villes de plus de 200 000 habitants et autres métropoles régionales, ainsi que dans les principales régions et villes touristiques où se concentre l’activité d’Homewear en France.

Ainsi, la taxe de séjour sera immédiatement prélevée par la plateforme pour les villes de Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux et Rennes.

La plupart des autres villes touristiques concernées se situent sur des littoraux du Sud (par exemple Ajaccio, Cannes, Saint-Raphaël, Fréjus, Bandol, Palavas-les-Flots, Sète et ou l’arrière-pays à Ramatuelle, Aix-en-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Uzès ou Narbonne), de la Côte Atlantique (Biarritz, Capbreton, Arcachon, Lacanau, La Rochelle, Les Sables-d’Olonne, La Baule-Escoublac, Sarzeau, Quiberon, Bénodet, Crozon) et de la Manche (Dinard, Saint-Malo, Cabourg, Trouville-sur-Mer, Fécamp, le Touquet), ou dans des massifs (Saint-Martin-de-Belleville, Bourg-Saint-Maurice-Les-Arcs, Chamonix-Mont-Blanc, Tignes, Saint-Lary-Soulan, Gérardmer).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.