Hôtellerie : un été presque aussi bon que celui de 2018

Hébergement
La Bretagne et la façade Atlantique ont enregistré d’excellentes performances au mois de juillet.

Selon MKG, les premières tendances observées pour la saison estivale qui s’achève à la fin de la semaine font état au niveau national de résultats sensiblement stables par rapport à l’an dernier. La fréquentation recule de 0,4 point sur les deux mois de l’été.

 

Dans le détail, la fréquentation a légèrement progressé de 0,2 point en juillet, alors qu’en août, elle devrait baisser de 1 point. Selon MKG, c’est la météo mitigée du début du mois d’août qui en est responsable.

 

Les établissements de province, notamment grâce à un bon mois de juillet, affichent une fréquentation en légère hausse par rapport à l’été 2018 qui était une très bonne saison. Paris et l’Ile-de-France enregistrent une fréquentation en recul par rapport à l’an dernier (-1,2 point pour Paris, et -1,7 point pour l’Ile-de-France.

 

Les baisses de fréquentation sont plus marquées sur les catégories allant du 3 au 5 étoiles, tandis que les catégories 1 et 2 étoiles enregistrent des évolutions positives de leur taux d’occupation. Cela signifie que la clientèle internationale a été moins présente que l’an dernier marquée par les gilets jaunes. En effet, mars et avril sont des mois importants pour les réservations estivales.

La bonne santé des catégories inférieures montrent que la clientèle est toujours à la recherche d’un produit à prix compétitif.

 

L’ensemble des catégories d’hôtels ont rencontré encore plus cette année une concurrence accrue de la part de l’hôtellerie de plein air ainsi que des locations privées et saisonnières.

 

Si la Bretagne et la façade Atlantique ont enregistré d’excellentes performances au mois de juillet (hausse de la fréquentation de 3,9 points pour la Bretagne et de 2,5 points pour la façade Atlantique) c’est grâce à une excellente météo indique MKG.

En revanche, le mois d’août a été différent avec des baisses de fréquentation respectives de 2,6 points et de 2,5 points.

 

Concernant la partie Côte d’Azur et Languedoc, sur la période estivale, la fréquentation est stable (+0,2 point) par rapport à l’an dernier. Le mois d’août est moins mauvais que sur les autres territoires avec une fréquentation qui ne baisse que de 0,8 point.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. on ne sait plus qui et que croire ! autant de cabinets d’expertise sur le tourisme, autant d’analyses contradictoires !

    https://www.bfmtv.com/economie/les-hotels-1-et-2-etoiles-font-de-moins-en-moins-le-plein-1752673.html

    Une chose est sûre, seuls les grands opérateurs hôteliers ou de l’immobilier touristique sont interrogés pour établir des bilans et des conclusions !

    Ce n’est pas la réalité pour les très nombreux petits hôteliers et hébergeurs !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *