Ile Maurice: Sun Resorts mise sur les 5 atouts du Long Beach

Hébergement

Le groupe mauricien veut rappeler l’offre de services de cet hôtel 5 étoiles. Chaque semaine, Sun Resorts communique auprès des agences de voyages sur un thème. Le Long Beach est en progression de 77% sur le marché français.

 

L’énergie pour dénominateur commun. C’est le choix du groupe Sun Resorts pour caractériser son hôtel Long Beach à travers une nouvelle campagne d’image. Sur la côte est de l’île Maurice, l’hôtel « golf & spa » 5* a ouvert sur la plage de Belle Mare en avril 2011.

 

La nouveauté de son architecture, des couleurs, des matériaux a presque fait oublier ses autres atouts selon Alexandre Espitalier-Noël, directeur ventes & marketing France, Benelux et Europe du Sud de Sun Resorts. Il en rappelle les 5 majeurs qui contribuent à l’expérience client : accueil famille, golf 18 trous, restauration multiple, sports originaux et spa en plein air (voir ci-dessous).

L’hôtel et l’île Maurice en croissance

Certes, le Long Beach a enregistré une progression de 77% du nombre de clients français entre 2014 et 2015. Mais il a bénéficié d’une politique tarifaire agressive, notamment en early bookings. « Les volumes ont permis de compenser » assure le directeur des ventes.

 

L’hôtel a également profité de l’attractivité de l’île Maurice. Entre janvier et juillet 2015, la destination a reçu près de 630.000 touristes, en hausse de 10% sur l’année 2014. Tous marchés confondus, le Long Beach affiche, lui, un taux d’occupation de 80% pour 2015 (et même de 100% sur novembre et décembre). Les Français représentent un cinquième du total.

Du stock pour les TO français

« La France est très importante pour nous » déclare Alexandre Espitalier-Noël. Pour 2016, les réservations du marché français sont d’ailleurs « en avance de 17% sur le premier semestre » annonce-t-il. Un signe positif, car le Long Beach a un objectif de 10.000 nuitées au global l’an prochain (+53%). Avec un avantage pour les TO français: lorsque les autres marchés seront en stop sale, Sun Resorts pourra leur ouvrir un stock supplémentaire grâce à sa nouvelle équipe de revenue management.

 

D’où l’importance aujourd’hui de rappeler notamment aux agents de voyages français les équipements et services du Long Beach. Alexandre Espitalier-Noël, comme le directeur général du Long Beach, Alessandro Schenone, en sont convaincus, l’hôtel a « vocation à être l’un des 10 à 15 premiers de l’île Maurice, il en a le potentiel ».

Cinq expériences et 5 axes de communication

• Les familles : le Long Beach propose 29 chambres familiales avec séparation pouvant accueillir un couple et trois enfants (84 m2). Sur les 225 chambres restantes, 200 sont communicantes, ce qui permet de confirmer facilement une résa famille. Et le mini-club est ouvert à partir de 2 ans!

• Le golf : les clients golfeurs du Long Beach ont accès gratuit (green-fee et transfert) au parcours 18 trous de l’île aux Cerfs signé Bernhard Langer. Ils peuvent aussi accéder à l’autre parcours signature (Ernie Els) de l’île Maurice, le Four Seasons Golf Club Mauritius Anahita. Des discussions sont en cours sur les modalités.

• La restauration : le Long Beach compte cinq restaurants de dimension réduite (pas de grand restaurant principal). Jusqu’à présent, 4 étaient accessibles aux clients en demi-pension (90% des clients à Maurice). Le 5e, le restaurant gastronomique japonais Hasu, le sera aussi à partir du 1er novembre.

• Les sports : En plus de la piscine principale, de la piscine à débordement et de la piscine du kids club, l’hôtel compte une piscine « sportive » pour pouvoir faire des longueurs. Il est aussi équipé d’un mur d’escalade et propose des cours de yoga. Sans oublier la salle de sports, les courts de tennis, les activités nautiques…

• Le spa : le Long Beach profite de son vaste domaine et de son plan d’eau naturel pour proposer un pavillon de soins extérieur. Il compte 11 cabines dont deux doubles réparties autour de cette étendue aquatique ainsi qu’un hammam marocain et une aire de relaxation.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *