Kube, premier hôtel avec un bar de glace à Paris

Hébergement

Dans un quartier populaire du XVIIIe arrondissement.
On y sert de la vodka par – 5 degrés pendant 30 minutes.
Un bar salon et 41 chambres composent aussi l’hôtel.
C’est dans un quartier peu habitué aux hôtels de luxe que le Kube a ouvert ses portes, le 16 novembre dernier. Le tout dernier hôtel design de la capitale s’est implanté dans le XVIIIe arrondissement – à deux pas de Barbès – dans une ruelle à l’abri de l’effervescence. La façade, classée, dénote. Tout comme le concept, surprenant et qui ne ressemble à aucun autre hôtel parisien. La spécificité du « petit frère » du Murano (ils sont gérés par le même directeur général), « premier resort parisien » ouvert en juillet 2004, est d’être doté du premier bar de glace de la capitale. Par – 5 degrés et entouré de 20 tonnes de glace, les clients – un groupe de 20 personnes toutes les demi-heures – pénètrent dans « l’Ice Kube », un espace où ils peuvent siroter (à volonté) des cocktails à base de vodka sur un comptoir long de 5 mètres. Des vêtements chauds leur sont remis à l’entrée et une participation de 38 euros est demandée.
Le reste de l’hôtel est moins « glacé ». Le bar salon, pièce maîtresse de l’établissement, se veut convivial et chaleureux. Il a été aménagé pour permettre à la clientèle de disposer d’espaces intimes et cosy où l’on peut boire et se restaurer à toute heure aux sons d’une musique lounge mixée par des DJ internationaux chaque soir à partir de 19 heures. Aux étages, les 41 chambres (dont 9 junior suites et 2 suites) sont quant à elles très lumineuses et spacieuses. De nombreuses touches rappellent le bar de glace (tables de nuit, minibar en forme de cube), alors que les portes jouent sur le futurisme avec une ouverture par empreintes digitales. Commercialisé par Design Hotels (sous le code DS), le Kube attire une clientèle à 80 % étrangère et majoritairement en déplacement professionnel. Une halte réfrigérante avant de rejoindre l’aéroport de Roissy ou la gare du Nord.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *