L’hôtellerie française poussée par sa modernisation

Hébergement

La 31e étude annuelle sur "L’industrie hôtelière française" de KPMG, révèle des chiffres de 2007 qui témoignent des bonnes performances du secteur et table sur une bonne année 2008 en terme de fréquentation et recettes.Réalisée en 2008 à partir d’un panel de 2.600 hôtels, soit 39,7% du parc hôtelier français en nombre de chambres, elle montre une hôtellerie réactive et attractive. En effet, malgré une conjoncture économique internationale en berne depuis 2007, l’industrie hôtelière française semble ne s’être jamais si bien portée avec un taux d’occupation (dont la progression varie de + 0,5 à 4,8% selon les catégories) atteint une moyenne de 70% et un RevPar en progression de 5 à 6%. Des résultats qui semblent se confirmer pour 2008, la tendance à fin août étant très favorable. "Cette croissance s’explique en partie grâce aux efforts de modernisation du secteur ces dernières années" explique Stéphane Botz, chargé de l’étude. Le renouvellement de l’offre et la mise en place de politiques de rénovation par les groupes hôteliers toutes catégories confondues, à l’image d’Accor, permettent de répondre aux nouvelles demandes de la clientèle. Ces aménagements engendrent bien évidemment une hausse des prix moyens des chambres de 1,6 à 8% selon les catégories.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *