Le boom des hôtels capsules en Europe

Hébergement

Originaires du Japon, les hôtels capsules proposent de dormir dans une boîte d’1,45 mètre en largeur et en hauteur. Le concept se démocratise en Europe. Milan est la première grande ville en Europe a développé ces hébergements bon marché.

 

Les hôtels capsule nous viennent du Japon. Créés à la fin des années 70, ils hébergent des cadres en costume cravate adeptes de soirées tardives et arrosées, ou encore des salariés qui ont manqué le dernier train pour rentrer chez eux. Depuis quelques années, ces hébergements de dépannage se développent, d’abord dans les aéroports puis dans les villes elles-mêmes, comme à Bombay, Singapour ou Séoul.

 

En Europe, Milan est la première grande ville à se doter de ces hôtels capsules. Un petit espace d’1,45 mètre de large et de haut dans lequel se trouve un lit de 90 centimètres sur 2 mètres. Dans la cabine, on retrouve aussi un coffre pour ranger son sac, une table de chevet intégrée ainsi que deux prises pour charger son téléphone et son ordinateur. Le tarif semble imbattable : 19 euros la nuit en période creuse, mais tout de même jusqu’à 150 euros durant la Semaine du Design au printemps.

 

Le groupe italien au nom ronflant ZZZleepandGo et sa filiale Ostelzzz compte bien se développer dans d’autres villes européennes. Déjà présent dans des aéroports comme Milan ou Varsovie, il prévoit cette année d’ouvrir celui de Vienne et surtout de s’implanter au cœur des grandes cités du Vieux Continent.

Publié par DS

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *