Le groupe P & V clarifie ses marques

La multiplicité des enseignes pouvait prêter à confusion.
L’écart de prix entre P&V et Maeva est de 28 % l’été.
L’offre hôtelière regroupée sous le nom Latitudes Hotels.
Avec cinq enseignes à son actif, le premier groupe de résidences de loisirs français se devait de « dépoussiérer » son image. Et plus particulièrement les marques Pierre & Vacances et Maeva, dont l’offre peut paraître sensiblement identique et prêter à confusion. Deux nouveaux logos viennent donc de sortir des cartons accompagnés d’un positionnement des marques affirmé et différencié. Il en ressort que Pierre & Vacances est une marque haut de gamme avec trois types de produits (résidences de loisirs, villages de loisirs et résidences urbaines), 70 destinations touristiques, des appartements et maisons aux architectures régionales et contemporaines et dont les clients sont des familles européennes, aisées et exigeantes à la recherche de sécurité et de calme. Avec 120 résidences de loisirs (ce qui représente l’offre de location en appartement la plus large de France) Maeva, en revanche, ne compte qu’un type de produit. Celui-ci s’adresse aux familles françaises, attachant de l’importance à l’attractivité des prix et à la convivialité. Cette différenciation passe également par une politique tarifaire segmentée. Tableau comparatif à l’appui, l’écart tarifaire entre Maeva et Pierre & Vacances est en moyenne de 28 % l’été et de 18 % l’hiver. Nouvelle marque hôtelière, Latitudes Hotels fait son entrée dans l’univers du groupe. « Mal identifiée et noyée au milieu des marques », d’après Gérard Brémond, PDG, « l’offre hôtelière avait besoin d’être clarifiée et regroupée sous une seule et unique dénomination. » Seule marque avec un système de réservation à la nuitée, Latitudes Hotels sera prochainement dans les GDS. Concernant les deux autres marques, Résidences MGM et Center Parcs, la première abandonnera son logo l’été prochain tout en conservant son appellation. La seconde, qui bénéficie encore d’un logo « actuel et adapté », a connu cet été un taux de remplissage flirtant avec les 97 %.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *