Le groupe Riu bientôt dans le capital de TUI ?

TUI a vu s’éloigner le danger d’une OPA hostile lorsque la banque Morgan Stanley annoncé son retrait du capital du groupe de tourisme. Lequel semble en bonne voie pour s’associer au groupe hôtelier espagnol Riu. « Morgan Stanley nous a informés qu’elle était repassée le 7 septembre sous le seuil de 5 % du capital », a expliqué TUI vendredi. La banque d’affaires américaine avait créé la surprise fin juillet, en annonçant détenir 10,1 % du capital de TUI, ce qui avait déclenché des rumeurs d’OPA imminente sur le groupe allemand. La banque partie, le voyagiste va pourvoir à présent se concentrer sur un autre dossier : la vente prévue d’ici à la fin de l’année par son principal actionnaire, la banque publique allemande WestLB, des 31,3 % qu’il détient. A en croire le quotidien madrilène ABC de vendredi, le groupe hôtelier espagnol Riu est sur le point de conclure un accord pour acheter quelque 20 % à WestLB. Le reste devrait être vendu à d’autres investisseurs. TUI verrait d’un bon œil une telle association, dans la mesure où les deux groupes sont déjà étroitement liés. Ils détiennent chacun 50 % de Riu II, société chargée de l’administration des hôtels portant l’enseigne Riu. Les deux entités sont également associées au sein de Riu Hotels (les établissements dont Riu est propriétaire).

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *