Le redressement de l’hôtellerie en France se confirme

Hébergement

Selon l’Observatoire des performances hôtelières Umih – Olakala destination, en octobre, l’hôtellerie française signe un quatrième mois consécutif de progression du revenu par chambre disponible (revpar, soit « revenue per available room »), confirmant par la même l’amélioration de la santé d’un secteur qui entrevoit la sortie du tunnel.

Les sommets d’avant crise

A Paris notamment les taux d’occupation renouent avec les sommets d’avant crise. Dans le même temps, certaines métropoles régionales confirment leur dynamisme.

 

A l’heure où la France est désignée pour accueillir la coupe du monde de rugby en 2023, un mois après l’annonce du choix de Paris comme ville hôte des JO 2024,  et au moment où la capitale française est choisie pour accueillir le siège de l’Autorité bancaire européenne (qui devra quitter Londres une fois le Brexit effectif), le secteur hôtelier confirme en ce début d’automne le redressement opéré depuis l’été.

 

Le revpar progresse de 4,9 % et une nouvelle fois, l’ensemble des catégories tirent les bénéfices de la reprise de la demande. Les taux d’occupation augmentent de 2,8 points pour les segments super-économique et économique à 3,2 points en milieu de gamme, reflétant le retour d’une demande plus soutenus sur l’ensemble des segments. Ces résultats sont en ligne avec les tendances des derniers mois : +3,2 points toutes catégories confondues depuis le début de l’année à fin octobre.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *