L’hôtellerie française résiste bien malgré les gilets jaunes

Hébergement
Hotel Network de Marriott

Selon MKG Consulting, l’activité de l’hôtellerie française a clairement subi un ralentissement depuis la fin d’année 2018 à cause des gilets jaunes. Ce ralentissement est ressenti principalement à Paris et en Ile-de-France, ainsi que dans certaines agglomérations comme Bordeaux, Toulouse ou Nice.

Dans ces régions, les performances enregistrées durant les week-ends sont en recul, avec notamment des baisses de tarifs plus marquées que pendant les jours de semaine. Toutefois, les résultats enregistrés en province sont en hausse avec un RevPAR qui progresse de 3,2%. La ville de Lyon, qui a organisé en janvier le Sirha (225 000 participants) est la seule ville à afficher une évolution de RevPAR à deux chiffres (+13,8%). D’autres villes comme Marseille, Lille ou Montpellier sont également sur une tendance positive sur le début d’année. Les perspectives sur les prochains mois sont toutefois bonnes avec notamment en juin la tenue du salon Airshow au Bourget ou encore la coupe du monde féminine de foot qui aura lieu du 7 juin au 7 juillet dans 9 villes de France.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *