Lucien Barrière fait les yeux doux aux agences

Le groupe s’engage à verser un taux de commission de 10 %.
Il garantit un paiement centralisé dans les 30 jours.
Début imminent des travaux du futur Fouquet’s Barrière.
Avec seulement 15 % des ventes effectuées en agences, le groupe Lucien Barrière passe à l’offensive avec les agents de voyages. En créant un espace qui leur est entièrement consacré sur le site www.hotels-barriere.com, il fait un pas de géant vers eux. Tout d’abord en s’engageant à leur verser un taux de commission de 10 % sur l’ensemble des tarifs, toute l’année et dans tous les hôtels. Puis en leur garantissant un paiement centralisé, rapide, dans la devise choisie par l’agence. En effet, dans les 30 jours qui suivent le séjour du client, l’agence est payée par virement électronique. De plus, les agences peuvent suivre en temps réel le statut des paiements de leurs commissions sur le site Internet www.wpsnetwork.com. Ce n’est pas tout. Ce portail donne également accès à l’actualité de la chaîne, à des informations pratiques sur chacun des établissements (visites virtuelles, plan d’accès). Il permet aussi de visualiser les différents canaux de réservation avec les contacts téléphoniques et les codes GDS de l’ensemble du portefeuille du groupe. D’autre part, les agents retrouveront sur le site une lettre d’informations trimestrielle et auront la possibilité de télécharger les brochures du groupe. Enfin, avec les tarifs  » Agents Partenaires  » comprenant une nuit en chambre double et le petit déjeuner, Lucien Barrière offre jusqu’à 50 % de réduction aux agents de voyages lors de leurs déplacements privés. Aujourd’hui, le groupe exploite 13 hôtels représentant 2 000 chambres, 14 casinos, 57 restaurants, trois golfs, un centre de thalassothérapie et deux tennis club. Avant le mois prochain, le groupe posera la première bâche sur l’un des cinq immeubles contigus au Fouquet’s Paris sur les Champs-Elysées. Elle marquera le lancement d’un immense chantier qui devrait prendre fin au dernier trimestre 2005 pour dévoiler le Fouquet’s Barrière, un nouveau palace parisien constitué d’une centaine de chambres.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *