Luxe: Maisons Pariente ouvre 3 hôtels 5 étoiles en 2019

Hébergement
Frédéric Picard, Leslie Kouhana, Patrick Pariente, Kimberley Pariente

L’associé de Xavier Niel dans L’Apogée (Courchevel) crée un groupe hôtelier à son nom. Patrick Pariente (Naf Naf) et ses filles, Leslie Kouhana et Kimberley Pariente, s’adossent à l’expertise de Frédéric Picard (La Réserve, Oetker). Maisons Pariente ouvre à Méribel, à St-Tropez et en Provence cette année, en attendant le Marais à Paris en 2021.

 

Trois hôtels 5 étoiles et bientôt quatre pour un investissement en propre de 215 millions d’euros, Maisons Pariente débarque sur le marché de l’hôtellerie de luxe.  Le groupe familial créé par le fondateur de la marque de prêt-à-porter Naf Naf se présente comme une nouvelle collection d’hôtels de luxe.

 

Composé de petites unités d’une trentaine de chambres, Maisons Pariente veut mettre l’accent sur le service. « Faire plaisir au client, renouveler l’offre et les équipements, donner des attentions, se remettre en question » sont indispensables pour Patrick Pariente.

 

« Comme à la maison »

S’adresser à « une clientèle exigeante » signifie qu’il faut la « surprendre ». Que ce soit avec des fruits de saison à Crillon le Brave, hôtel situé à côté du mont Ventoux, ou un goûter après-ski pour enfants et adultes au futur Coucou à Méribel. L’hôtel 5* « au pied des pistes » proposera un kids club et un teens club avec des activités sportives (ski avec l’ESF, traîneau à chiens) et créatives « testées auprès des petits-enfants du fondateur ».

 

Surprendre, c’est aussi une décoration avec des oeuvres d’art contemporain (en chambre et dans les parties communes) acquises pour le nouvel ensemble hôtelier ou empruntées à la collection familiale.  « Des hôtels conçus pour se sentir comme à la maison » résume Leslie Kouhana, présidente de la société hôtelière.

 

« Générosité, anticipation, sens du détail » sont les trois valeurs communes qui vont définir les hôtels de la marque, explique Frédéric Picard, directeur général du pôle hôtelier. Précédemment chez Oetker Collection, avec qui la famille Pariente « travaille main dans la main » pour L’Apogée à Courchevel (propriété commune avec Xavier Niel), Frédéric Picard est aussi chargé du recrutement et de la formation des équipes.

 

Rénovations et construction

Crillon le Brave (Vaucluse, 30 M€ d’investissement) rouvrira avec 33 chambres et suites après travaux de rénovation début mai. A Saint-Tropez, « à 5 minutes de la place des Lices », le Lou Pinet, repensé et rénové comptant 34 chambres et suites sera livré le 14 mai (30 M€ investis). Chaque hôtel comprend un spa, une piscine et un restaurant.

 

A Méribel, Le Coucou (Savoie) sortira de terre en décembre 2019. Offrant « une vue à 360 degrés sur la vallée », il comprendra 57 chambres et suites, un spa de 6 cabines dont une double, 2 piscines (intérieure et extérieure) et 2 restaurants (beef bar et spécialités italiennes). « Le service sera le même qu’à L’Apogée avec un niveau de prix inférieur » indique Patrick Pariente.

 

Le site Web doit être lancé le 13 mars. Il permettra de commercialiser dans un premier temps les deux hôtels du sud de la France. De même que le portail « Maisons Pariente ». En parallèle, un pôle réservation de 4 personnes est disponible à Crillon le Brave à des horaires tenant compte du « décalage horaire avec les clients américains »

 

L’hôtellerie comme diversification des investissements

A 64 ans, l’homme d’affaires reconnaît avoir du plaisir dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale en famille. « C’est un beau challenge de travailler avec ses enfants » déclare Patrick Pariente. Après le prêt-à-porter avec les marques Naf Naf et Chevignon et l’entrée en Bourse au second marché, il a cédé l’entreprise et investi dans l’immobilier à partir de 2007.
En 2013, il « découvre un nouveau métier, l’hôtellerie » en tant que « propriétaire intervenant auprès du gestionnaire, le groupe Oetker » au sein de la SCI constituée avec Xavier Niel. En 2018, il rachète le Relais & Châteaux Crillon le Brave à des Anglais, puis l’hôtel Benkirai 4* à St-Tropez et est retenu sur l’appel d’offres de la mairie de Meribel pour la construction d’un nouvel hôtel 5* dans la station.
L’acquisition de trois immeubles dans le Marais à Paris -entre la rue des Archives et la rue de la Verrerie- va permettre de créer à partir de juillet 2019 le quatrième hôtel de Maisons Pariente. Quant à un développement à l’international, pourquoi pas: « nous regardons mais nous préférons créer que racheter » indique Patrick Pariente.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *