Mama Shelter ouvre son septième hôtel à Belgrade

Hébergement
La décoration du Mama Shelter de Belgrade est signée de Jalil Amor.

La capitale de la Serbie est réputée pour son ambiance festive. Mama Shelter propose 125 chambres dans une rue piétonne du centre de Belgrade. Créée par Serge Trigano et Philippe Starck, la chaîne d’hôtels excentrique a encore deux adresses prévues en 2018.

 

Belgrade est la ville des Balkans qui monte. Certains n’hésitent pas à la qualifier de « nouvelle Berlin ». Des terrasses des cafés bondées jusqu’aux berges du Danube ou de la Save, des rues coquettes du centre historique jusqu’aux quartiers sévères de l’époque communiste, partout, la jeunesse s’amuse, crée, réinvente sa vie. Un contexte qui correspond bien à l’esprit festif et avant-gardiste de la chaîne hôtelière Mama Shelter.

 

Une adresse au coeur de la capitale serbe

C’est « au coeur de l’action, là où la ville vibre le plus fort » que le nouveau Mama Shelter est installé à Belgrade. Dans la rue piétonne Ulica Knez Mihailova (rue du Prince Michel), l’hôtel propose 125 chambres (« parfaitement isolées »), un rooftop de 500 m2, un coffeshop avec barrista. Mais aussi  ses Ateliers, de vastes salles de réunion ou séminaire « pour phosphorer en équipe ».

 

Le designer Jalil Amor, ancien élève de  Philippe Starck, a imaginé pour Mama Belgrade, comme pour Mama Shelter Rio en 2016, « un intérieur plein de punch qui parle en filigrane de l’identité de la ville ». Les tapis façon kilim au sol sont un  clin d’oeil au passé ottoman de la Serbie. Couleurs mates et imprimés vintage retravaillent l’esthétique « bloc de l’est ». Des miroirs facettés et géométriques évoquent les années 80 et les buildings stricts de la ville. Comme la tour Genex et ses 35 étages brutalistes.

 

Grandes pizzas à partager, parties de babyfoot et de ping-pong, Mama Shelter à Belgrade comme ailleurs joue la convivialité. Sur son « immense scène live », spécialement pensée et sonorisée pour les concerts se succèdent des groupes à la mode.Ceux qui veulent poursuivre la fête iront sur les « splavove », ces night-clubs flottants qui électrisent les rives de la Sava jusqu’à l’aube.

 

La nouvelle adresse de Mama a déjà été validée par Jean-Francois Rial qui sur son compte Twitter a déjà décrit le nouveau Mama Shelter dans un post du 3 mars.

Mama Shelter a commencé en 2008 avec l’ouverture de l’hôtel du XXe arrondissement de Paris. La chaîne a pour fondateurs la famille Trigano (co-fondatrice du Club Med) et représentée par Serge, Jérémie et Benjamin et Philippe Starck.

 

Pour se développer, ils ont  cherché des emplacements inédits où offrir un lieu de vie atypique, excentrique, participatif. Après Paris, c’est à Marseille, Lyon, Bordeaux, Los Angeles et Rio de Janeiro qu’ils ont continué de se déplacer. (Istanbul a dû fermer pour cause de bail). Les prochaines ouvertures sont annoncées à Prague et Toulouse pour 2018.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *