Mandarin Oriental reprend l’hôtel Royal Monceau

Hébergement

La rénovation totale de l’hôtel parisien a déjà débuté.
Il ne fermera pas pendant toute la durée des travaux.
Premier pas à Paris et annonce d’autres ouvertures.
Les hôtels de luxe investissent le quartier de l’Étoile à Paris. Après l’ouverture du Hilton Arc de Triomphe le 12 mai, le groupe Mandarin Oriental créait l’événement jeudi dernier en annonçant son arrivée dans la capitale. L’hôtelier vient en effet de signer un accord de gestion avec l’hôtel Royal Monceau à compter de ce mois et débute dans la foulée une rénovation totale. Les travaux, dirigés par l’architecte d’intérieur Jacques Garcia, et qui ont pour but de « positionner l’établissement comme l’un des palaces les plus luxueux de Paris » s’achèveront à la fin de l’année, date à laquelle l’établissement sera rebaptisé Royal Monceau Mandarin Oriental, Paris. Cependant, l’hôtel ne fermera pas ses portes pendant cette période de transformation qui aboutira à la création de 180 chambres et 52 suites contre 203 et 45 actuellement. La façade extérieure sera restaurée ainsi que les espaces communs tels que les deux restaurants étoilés Michelin, le bar, les 600 m2 d’espaces réservés aux conférences tout comme le Spa et le centre de remise en forme. Comme le souligne Edouard Ettedgui, directeur général de la chaîne, « la gestion d’un tel palace à Paris comble un vide important dans le portefeuille européen et représente une avancée significative dans la stratégie de développement du groupe ». Pourtant, après cette ouverture, Mandarin Oriental freinera ses désirs d’expansion à l’échelle européenne pendant un temps puisqu’il prendra la gestion de cinq établissements actuellement en construction à Chiang Mai d’ici fin 2004, à Hongkong et sur la Riviera Maya courant 2005, et à Tokyo et Boston en 2006. Aujourd’hui, le groupe assure la gestion de 20 hôtels de luxe loisirs et affaires et devrait d’ici à deux ans compter douze unités en Asie, neuf en Amérique du Nord et du Sud et quatre en Europe. Un ensemble qui représente au total 7 700 chambres dans 13 pays. L’objectif du groupe est d’atteindre, à terme, la barre des 10 000 chambres dans les plus grands sites touristiques et pôles d’affaires mondiaux.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *