Mélia très optimiste pour 2017 malgré la Catalogne et les ouragans

Hébergement
Melia Hotels

Sur les neufs premiers mois de 2017, Meliá Hotels International annonce de bons résultats. Le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 1,46 milliards d’euros entre janvier et septembre, soit 5 % de plus que sur la même période en 2016. Le bénéfice net a augmenté de 23,3 % par rapport à l’exercice précédent.

17.000 chambres prévues pour 2017

Plus de 30 nouveaux hôtels sont prévus sur 2017. 23 nouveaux établissements ont déjà été signés sur les neuf premiers mois de l’année, plus 4 en Asie au mois d’octobre. Le groupe vient d’ouvrir le Meliá Iguazu en Argentine et prépare l’ouverture du Meliá Serengeti Lodge en Tanzanie et du ME Sitges en Espagne.

Le nombre de chambres en préparation s’élève à près de 17 000, réparties dans 70 hôtels. Elles représentent 18 % du portefeuille actuel. 93 % de ces ajouts hôteliers seront soumis à des accords de gestion. Enfin, Melia.com poursuit sa croissance avec une hausse des ventes de 17,9 %.

 

En 2016, Meliá a restructuré l’activité Club Meliá sous une nouvelle marque : The Circle. Ce nouveau concept a connu un tournant en 2017, avec une croissance de l’ebitda (bénéfice avant impôts et amortissements) supérieure à celle de l’exercice précédent, et de bonnes perspectives pour 2018. Le nombre de membres a augmenté de 28 % sur le troisième trimestre 2017 par rapport à 2016, malgré les difficultés entraînées par les ouragans qui ont balayé la région en septembre, notamment à Punta Cana qui représente 60 % de l’activité. Les prix moyens et la rentabilité ont également constamment progressé grâce à la restructuration des bureaux et des ressources, à la digitalisation et, surtout, à l’optimisation des synergies entre l’activité hôtelière et le club de vacances.

 

Au quatrième trimestre 2017 et sur l’année 2018, le groupe s’attend à une contribution considérable des hôtels en cours d’ouverture et des nouveaux ajouts au portefeuille. Meliá table sur des résultats conformes aux attentes du marché, en dépit des imprévus tels que les ouragans aux Antilles, l’évolution du dollar par rapport à l’euro et les incertitudes en Catalogne (où le groupe gère 12 hôtels), qui auront des répercussions sur l’activité.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *