Mövenpick Hotels & Resort s’implante en Asie

Hébergement

Mövenpick Hotels & Resorts vient de nommer Andrew Langdon comme nouveau vice-président senior our l’Asie. C'est un nouveau poste qui vise à accompagner "l’augmentation des arrivées touristiques en Asie prévue par l’Organisation mondiale du tourisme à 5% par an dans la prochaine décennie". En créant un nouveau poste de vice-président senior en Asie, Mövenpick s’est "stratégiquement positionné pour optimiser les opportunités et la croissance dans cette région". Andrew Langdon bénéficie de plus de vingt ans d’expérience en tant que drecteur sur ce continent et s’est spécialisé dans différents domaines liés à l’hôtellerie, l’immobilier et aux voyages. Il a passé les sept dernières années en tant que vice-président éxécutif de Jones Lang LaSalle Hotels and Hospitality Group (JLL) en Asie, où il a dirigé des services de conseil en stratégie comme la gestion d’actifs, la sélection d’opérateurs économiques et la négociation de contrats, des études d’estimation et de faisabilité, de ventes de refinancement et d’investissement. Mövenpick Hotels & Resorts possède actuellement huit hôtels en Asie. Quatre d’entre eux sont en Thaïlande, tandis que les autres sont à Singapour, au Vietnam, en Chine et aux Philippines. Le groupe hôtelier haut de gamme souhaite atteindre 20 hôtels en activité d’ici 2020. Plusieurs projets sont déjà en cours et à la fin de l’année 2016, Mövenpick Hotels & Resorts prévoit d’être présent en Indonésie, en Malaisie et au Sri Lanka. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *