New York adopte une loi pour freiner Airbnb

Hébergement

L'Etat de New York a porté vendredi dernier un coup à la plateforme de location de logements Airbnb, en entérinant un texte qui augmente les amendes pour les personnes louant leur logement entier pour moins de 30 jours.
 

Airbnb a immédiatement indiqué qu'il allait contre-attaquer en faisant appel de cette décision devant la justice dès vendredi, dans un communiqué. Les élus ont décidé de "récompenser les intérêts particuliers de l'industrie hôtelière et d'ignorer les voix de dizaines de milliers de New-Yorkais", a déclaré Josh Meltzer, un responsable d'Airbnb cité dans ce communiqué. Une loi de l'Etat de New York datant de 2010 restreignait déjà la possibilité de louer des appartements pour moins de 30 jours si le propriétaire ou le titulaire du bail n'est pas présent. Le nouveau texte interdit en plus la publicité pour la location de ce type de logements et durcit les amendes en cas d'infraction, qui pourront aller jusqu'à 7.500 dollars. L'Etat de New York est l'un des marchés les plus juteux pour Airbnb, avec quelque 46.000 personnes proposant des logements en ligne. La ville de Paris dénonce elle aussi des usages abusifs, et demande le quadruplement – de 25.000 à 100.000 euros – des amendes encourues par les propriétaires de logements qui ne respecteraient pas la règlementation.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *