Niches fiscales : la TVA dans la restauration sera épargnée

Hébergement

Dans un entretien accordé aux Echos, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a affirmé que la TVA de 10% dans la restauration ne sera pas touchée au titre des niches fiscales des entreprises que le gouvernement veut réduire ou supprimer pour financer la baisse promise de l’impôt sur le revenu.

Le président de la République avait promis jeudi dernier une baisse de cinq milliards de l’impôt sur le revenu des ménages pour redonner du pouvoir d’achat aux Français après la crise des gilets jaunes. Pour la financer, il avait annoncé son intention de s’attaquer aux niches fiscales. Mais le taux de TVA dans la restauration sera épargné. « Nous ne toucherons pas à la TVA restauration, car in fine, c’est une taxe sur les ménages » a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances. Pour le reste, « il est trop tôt pour dire si telle ou telle niche sera supprimée ou recalibrée » a-t-il encore dit.

Pour sa part, l’Umih s’est félicitée de voir que « sa mobilisation, auprès du gouvernement et des organisations interprofessionnelles, a porté ses fruits » mais affirme qu’elle restera « vigilante quant aux débats parlementaires à venir et rappelle que le secteur de la restauration commerciale est l’un des secteurs qui a connu la plus forte progression en nombre de salariés ces 10 dernières années, avec plus de 159 600 créations d’emplois ».

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *