Odalys prévoit une cinquantaine d’ouvertures d’ici cinq ans

Hébergement
Laurent Dusollier, directeur général du groupe Odalys

Alors qu’il fête cette année ses 20 ans, le groupe Odalys poursuit son internationalisation avec notamment plusieurs projets en Afrique. Fort déjà de plus de 400 adresses en France et à l’étranger, il table sur une cinquantaine d’ouvertures à horizon 2023.

 

 

« L’environnement est porteur. Cela génère des départs en vacances plus importants » déclare en préambule Laurent Dusollier, directeur général d’Odalys. Et le groupe qui vient de déployer une nouvelle identité visuelle de s’inscrire dans une dynamique avec de nombreux projets d’implantation. « Nous visons à minima 50 à 60 nouvelles ouvertures sur les 5 prochaines années, soit environ une par mois » affirme le dirigeant.

 

 

Via ses différentes marques (Odalys Vacances pour les résidences de vacances, Odalys City pour les appart’hôtels de centre-ville, Odalys Campus pour les résidences étudiantes), le groupe qui opère « une montée en gamme » et entend « répondre à toutes les demandes » est ambitieux en France mais aussi au Portugal. « Nous avons ouvert notre première résidence étudiante à Lisbonne il y a un mois » souligne Laurent Dusollier qui évoque aussi « la signature ce jour d’une résidence étudiante à Séville ». « En Europe, nous regardons des projets sur la Belgique, l’Italie et l’Allemagne » ajoute le dirigeant.

 

Le groupe s’européanise, on le savait, mais il s’internationalise également avec « de grosses ambitions sur l’Afrique ». « Nous regardons du côté de la Côte d’Ivoire, du Sénégal ou du Bénin » commente Laurent Dusollier qui espère voir « aboutir le premier projet d’ici la fin de l’année ». Un responsable de développement Afrique vient d’ailleurs d’être nommé en ce sens.

 

 

En deux décennies, Odalys s’est hissé au second rang européen sur le marché de l’hébergement touristique avec plus de 2 millions de vacanciers accueillis sur environ 400 sites (résidences, hôtels, appart’hôtels et domaines résidentiels de plein air). Le groupe en 2017 a dégagé un chiffre d’affaires de 242,5 millions d’euros et ambitionne d’atteindre les 300 millions d’ici cinq ans.

 

Le groupe qui travaille essentiellement en direct est toutefois référencé en tant que partenaire Gold auprès du réseau Havas Voyages. Le groupe se dit particulièrement actif auprès des TO étrangers qui sont à même de packager un voyage.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *