Orient Express édite sa première brochure TO

Hébergement

Maintenant qu’il gère aussi les unités hôtelières du groupe, le bureau parisien Orient Express Ltd se positionne comme tour-opérateur. « Aujourd’hui 82 % de nos ventes sont assurées par nos partenaires TO et agences incentives… et il n’est pas question de changer cela ni de nous mettre en concurrence avec eux », assure Yann Guezennec, directeur des ventes France et Europe. Pour lui, la création d’une structure TO et la sortie d’une brochure entièrement consacrée à ces produits est tout à fait légitime. Il est vrai que même si Kuoni, Donatello, la Cit, Asia ou Yoketai – pour ne citer qu’eux – programment dans leurs catalogues le Venise Simplon Orient Express ou le Road to Mandalay, ils ne peuvent leur accorder la place qu’ils mériteraient. « Avec cette brochure de 55 pages, nos 27 hôtels et 3 restaurants, nos 4 trains de luxe et notre bateau de croisière disposent enfin d’une vitrine de choix. Autrement dit, une plus grande visibilité pour les agents de voyages qui travaillent avec nous ou surtout ceux qui nous connaissent peu », poursuit Yann Guezennec qui en profite pour mettre en avant ses itinéraires Paris-Innsbruck, Budapest-Londres, Budapest-Bucarest-Istanbul « et de nombreuses autres connexions » ajoute un responsable production. Plans de cabines, échappées romantiques, tarifs en lecture directe, dates de départs, descriptifs des transports et des hébergements…, la brochure est limpide de précisions tant concernant le British Pullman et le Northern Bell qui circulent en Grande-Bretagne que le Road to Mandalay qui navigue en Birmanie. Plusieurs pages sont enfin consacrées aux hôtels d’exception du groupe (Brésil, France, Espagne, Afrique du Sud, Pérou, etc.) ainsi qu’au package unique baptisé « Private Jet » (4 dates de départs en 2004, prix : 17 200 euros). Le CA de VSOE France était de 4,5 ME en 2003, soit 17 % des ventes totales du groupe (trains et croisière) et 4 % seulement des nuitées hôtelières.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *