Pézenas veut augmenter son parc hôtelier

Hébergement

Les investisseurs privés appâtés par le prix des terrains.
Objectif : construction de deux hôtels milieu de gamme.
450 000 touristes passent chaque année à Pézenas.
Il y a trois ans, Flore et Gérard Mascot inauguraient un théâtre à Pézenas. Une scène baptisée l’Illustre Théâtre. Logique, dans une ville où le nom de Molière s’affiche jusque sur les étiquettes des bouteilles de vin. L’Illustre Théâtre est aujourd’hui au cœur de l’activité culturelle à Pézenas et inaugure la saison avec son festival Créacomédia (du 28 au 31 mai) en proposant cinq créations de comédies. Un événement théâtral qui fait honneur à Molière et qui marque par la même le début de la saison touristique à Pézenas, où passent chaque année 450 000 visiteurs. Ils passent, mais ne s’arrêtent pas, ou si peu, puisque la ville ne compte que 88 lits. Un déficit de capacité d’accueil d’autant plus regrettable que la nouvelle section de l’autoroute A75 va drainer 30 000 véhicules par jour et participer par conséquent à l’augmentation de la fréquentation. Pour retenir cette manne touristique, la municipalité en appelle donc aujourd’hui aux investisseurs privés, mettant à disposition des terrains pour la construction de deux hôtels de moyenne catégorie, dont un établissement qui serait situé près du futur échangeur de l’A75, à 1,5 kilomètre du centre-ville. Afin de séduire les promoteurs, le prix du foncier est limité à 40 euros HT le mètre carré. Dans le même temps, la Ville lance son projet de création d’Espace Molière. Objectif : aménager avant deux ans un lieu dédié à Jean-Baptiste Poquelin au cœur de la cité, avec notamment un parcours ludique, un pôle multimédia et un centre de documentation. La municipalité cherche également ici des opérateurs privés capables d’apporter leur contribution à ce projet qui nécessitera un investissement global de 3 millions d’euros.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *