Polémique autour des « doggy bag » dans les restaurants

Hébergement

L’Assemblée nationale a adopté un amendement visant à imposer à tous les restaurants de mettre à disposition de leur clientèle des « doggy bag », ces petits sacs qui contiennent les restes de nos repas. Mais cette initiative déplait à l’Umih.

 

Si les restaurateurs membres de l’Umih se sont toujours positionnés en faveur du développement du « doggy bag » expliquent-ils dans un communiqué. Mais ils estiment aujourd’hui que « cette pratique ne devrait en aucun cas être imposée aux professionnels, pour qui elle représenterait une obligation supplémentaire venant s’ajouter à une liste déjà longue qui pèse sur la profession au quotidien ».

Pour eux, « imposer des contenants à tous les restaurants ne représente pas la solution universelle au gaspillage alimentaire dans la restauration ».

Surtout que « les restaurateurs travaillent déjà au quotidien à réduire leurs pertes, tant du côté de la préparation en cuisine que dans les retours de salle, notamment en étudiant leur carte et en adaptant leurs portions ».

Alors que la profession est déjà particulièrement engagée pour vaincre le gaspillage alimentaire, l’Umih demande donc aux députés de revenir sur ce vote.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.