Polynésie: le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa rejoint Relais et Châteaux

Hébergement
Le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa va proposer 28 bungalows sur pilotis de plus au printemps 2020.

Le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa rouvrira en avril 2020 après travaux. L’hôtel deviendra le second membre Relais et Châteaux en Polynésie.

 

Le Taha’a Island Resort & Spa ne sera plus le seul Relais & châteaux en Polynésie l’an prochain. Le groupe hôtelier polynésien Pearl Resorts of Tahiti a annoncé que le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa allait rejoindre l’association en 2020. En attendant, l’hôtel va fermer pour 5 mois de travaux de rénovation et d’aménagment.

 

De nouveaux bungalows sur pilotis

Profitant de la basse saison, la direction du groupe hôtelier entreprend une vaste rénovation de ses bungalows et suites actuels et la construction de 28 bungalows pilotis supplémentaires. Au–delà des unités d’hébergement, d’important travaux d’amélioration de l’offre de restauration sont prévus. Comme l’agrandissement du restaurant Tevairoa, la transformation du bar Miki Miki en restaurant et la création d’un nouveau restaurant gourmet, d’un pool bar et d’un wine bar.

A sa réouverture, le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa offrira:

-20 villas Jardin, avec un nouvel aménagement privatif comprenant jardin extérieur, piscine et espace pour diner.
-8 villas Plage climatisées, avec piscine privative (à la place du bain à remous actuel) et deck sur la plage face au Mont Otemanu.
-78 unités sur pilotis, dont 6 Villas avec piscine privée et 2 Suites Bout de Ponton avec piscine.

 

Des aménagements jusqu’en juin

Le groupe confirme la réouverture de l’hôtel pour le lundi 27 avril 2020 en «soft opening».  Tous les travaux de gros-œuvre seront réalisés durant la période de la fermeture (1er décembre 2019 au 26 avril 2020) afin de réduire au maximum l’impact des nuisances visuelles et sonores lors de la réouverture partielle du resort.

 

Courant mai et juin 2020, les derniers aménagements intérieurs se poursuivront. « Ils ne dérangeront pas le séjour des clients présents » assure le groupe hôtelier. Cependant, sur ces deux mois, les vacanciers recevront un crédit par nuit à dépenser à l’hôtel (entre 80 et 125 € selon la catégorie réservée) en compensation des services qui pourraient ne pas être disponibles.

Contact à Paris : Laurent Tapotofarerani (laurent@tehei.fr)

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *