Pour contrer les OTA, Accorhotels parie sur son programme de fidélité

Hébergement

Sébastien Bazin, PDG d'Accorhotels veut développer les programme de fidélité de son groupe, le Club Accorhotels, pour réduire sa dépendance aux OTA.Il explique être passé "de 18 à 25 millions de membres" en un an, ce qui représente une progression de 7%. Aux Etats-Unis les programmes de fidélité représentent plus de 50 % du CA de chaque groupe hôtelier, alors que chez Accorhotels, "nous sommes passés de 24 à 28%". C'est un progrès puisque "nous étions à moins de 20% il y a deux ans", mais encore insuffisant. "Nous allons arriver à ces 50%" poursuit-il, car c'est stratégique pour le groupe. En effet, "plus de 90% de porteurs de cartes passent directement par notre site internet pour réserver". Il poursuit : "plus vous augmentez le nombre de porteurs de cartes, moins vous êtes dépendants des OTA et ce, pour un coût d'acquisition extrêmement faible". Il rappelle que les clients qui passent par une agences en ligne ne bénéficient pas des nombreux avantages proposés comme des crédits en miles, le sur-classement, les avant-première aux ventes privées, des priorités au check-in et au check-out, etc.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *