Quelles sont les chaînes d’hôtels les plus connues en France ?

Hébergement

Selon une étude de Coach Omnium, Ibis est la chaîne hôtelière la plus connue des clients d’hôtels français et étrangers, suivie de Novotel et de Mercure. Toutes les trois sont des marques du groupe Accor.

Le cabinet d’étude est parti des meilleurs scores de remplissage, des meilleures recettes moyennes et de la meilleure fidélisation de clientèle pour définir la notoriété d’une marque hôtelière. Les meilleurs scores de notoriété de l’édition 2019 sont globalement les mêmes que lors des dernières études faites par Coach Omnium. On retrouve toujours en tête de classement : Ibis, Mercure, Novotel, Hilton, F1, Campanile, Kyriad, Sofitel ou B&B Hotels…

Ibis est le leader incontesté et cela s’est amplifié depuis qu’il a fait grossir son réseau avec les Ibis Style et Ibis Budget, formant ainsi un ensemble de plus de 2.000 adresses dans le monde. A noter que la marque Accor qui n’est pas une marque d’hôtel mais le nom d’un groupe est largement citée spontanément par les clients d’hôtels interrogés. Il obtient 20 % de notoriété spontanée, juste après Ibis, mais n’apparait pas au classement.

Il y a de nouveaux entrants cette année, parmi les réseaux jusqu’ici absents de France ou encore parmi les créations. On trouve ainsi Citizen M, Okko Hotels, Garden Inn ou Eklo Hotels… même si leur score de notoriété reste encore modeste auprès des clients d’hôtels.

Paradoxalement, ce ne sont pas forcément les chaînes qui ont le plus d’hôtels qui sont les plus connues. Malgré quelques « historiques » qui tiennent encore le haut de pavé, comme Sofitel qui n’a pourtant plus qu’une dizaine d’hôtels en France et près de 120 autres dans le monde, ce ne sont pas nécessairement celles qui ont la plus longue ancienneté sur le marché, qui sont les plus connues.

La notoriété est d’abord le fruit de beaucoup de communication, directe (publicité, relations presse, promotions, marketing direct, partenariats, réseaux sociaux…) et indirecte (visibilité des enseignes sur les routes et dans les villes, bouche-à-oreille, offre attractive et/ou originale…). Plus on voit et on parle d’un réseau, plus il est connu. Malgré tout, avec un parc hôtelier quantitativement riche, on touche davantage de voyageurs.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *