Racheté, l’hôtel Farah à Rabat est en pleine mutation

Ne cherchez pas l’hôtel Siaha, place Sidi Makhlouf à Rabat. Repris depuis sept mois par CMKD (un consortium maroco-koweïtien), son nom est désormais hôtel Farah. Et il est méconnaissable. Un immense chantier a livré cet été les trois premiers étages, soit 71 chambres sur un total de 193, ainsi que le 5e étage. L’ensemble sera rénové pour le premier trimestre 2005. Mais d’ores et déjà les premières transformations dévoilent un somptueux établissement tout de marbre, zelliges et électronique dernier cri pour les ascenseurs. Désormais, quatre espaces de restauration sont ouverts complétés par le salon de thé au cœur du hall de réception inspiré d’un riad traditionnel. Au dernier étage, un executive lounge pour hommes d’affaires doté d’un espace de séminaires pouvant accueillir 250 personnes, s’ouvre par de larges baies vitrées sur une terrasse panoramique avec piscine. L’emplacement de cet hôtel, situé entre la Kasbah des Oudaias et le Palais Royal, offre du dernier étage une vue exceptionnelle sur la ville jumelle de Salé. Proposé dans la formule « Jet tours en Liberté » au prix public de 52 euros par personne en demi-pension, cet établissement est véritablement une aubaine pour le client !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *