Résidences de tourisme : un nouveau référentiel de classement plus exigeant

Hébergement

Un nouveau référentiel de classement vient d’être mis en place pour les quelque 2 200 résidences de tourisme qui accueillent 19 millions de touristes chaque année. Plus exigeant notamment sur les critères de propreté et de bon état général, ce nouveau classement tient compte également de l’évolution des besoins des visiteurs (connectivité, équipements…).

 

 

« Cette réforme va donner un nouvel élan à la montée en gamme du parc déjà bien amorcée depuis le dernier classement » commente pascale Roque, nouvelle présidente du Syndicat National des Résidences de Tourisme (SNRT).

 

Un arrêté du 10 avril 2019 vient de fixer de nouvelles normes de classement, plus qualitatives, plus strictes sur tous les critères de propreté et d’état général des hébergements, plus ouvertes également puisque le nombre minimum de lits pour être classé Résidence de Tourisme est passé de 100 à 50 lits. Ce classement tient compte des nouvelles attentes de la clientèle en matière de confort (espaces, équipements…) de services (connectivité, accueil…). Si les exigences ont été renforcées pour les résidences 4 et 5 étoiles, le nombre des critères optionnels a été élargi pour offrir plus de choix aux exploitants dans leurs engagements.

 

 

 

L’abaissement du seuil de 50 lits pour le classement est une bonne chose. « 168 résidences ont entre 50 et 99 lits. Cela représente 7,7%, des 2.190 résidences que compte le parc, ce n’est pas négligeable » explique Pascale Jallet, déléguée générale du SNRT. Le Syndicat reconnait que les petites résidences ressentent plus les contraintes du classement en termes de budget et de disponibilité mais il s’engage à aider celles qui le souhaitent.

 

85 % des résidences classées ont au moins 3 étoiles. Le SNRT recense aussi 24 résidences 5 étoiles, 380 résidences 4 étoiles et 823 résidences 3 étoiles. Toujours selon le syndicat, les résidences de tourisme et apparthotels représentent 26 % du parc total de l’hébergement touristique commercial « en dur ». Au total, 3,6 milliards de recettes ont été générées l’an dernier.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *