Roland Héguy, « choqué et scandalisé » par les agissements d’Airbnb

Hébergement
Roland Héguy, président de l'Umih.

La plateforme Airbnb proposerait à ses loueurs de recevoir le paiement de leurs locations sur un compte bancaire domicilié à Gibraltar, par la société Payoneer a révélé vendredi sur son antenne France Info. Une annonce qui a fait bondir Roland Héguy, président de l’Umih, qui représente les hôteliers.

« Un bon moyen pour échapper au fisc »

« C’est un ami qui m’en a parlé » a raconté à France Info un loueur qui a eu un appartement sur Airbnb. « Il m’a dit que c’était très pratique pour récupérer mes revenus de location, et que c’était un bon moyen pour échapper au fisc parce que c’est totalement opaque ». Roland Héguy s’est dit « choqué et scandalisé par les agissements de la plateforme ». Pour le président de l’Umih, « Airbnb a mis en place un système, totalement légal, mais qui aide les hébergeurs à ne pas déclarer leurs revenus au fisc français. C’est scandaleux : pour l’Etat et pour les Français qui respectent la loi qui contribuent à l’économie française.  Airbnb avait déjà montré ses aptitudes à optimiser fiscalement ses propres revenus en France en ne payant que 90 000 € au titre de l’impôt à l’administration fiscale. Avec ces nouvelles révélations, ils prouvent leur capacité à faire de même pour leurs hébergeurs en les aidant, pire en les incitant ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Que dire de nos tatilleux fonctionnaires prêts à bondir pour une taxe payé avec une journée de retard lorsqu’ils refusent de travailler pour poursuivre les délinquants fiscaux ? Que ce soient les GAFA ou les propriétaires qui quittent les réseaux légaux pour ce traffic.
    AirBnB a la bénédiction des élus telle l’inénarable Hidalgo et ses pussant apparatchiks PS qui voient là une façon d’assouvir leur aversion aux activités privés sur leur pré carré.
    Quel Maire français a interdit ABnB sur sa commune ?
    AUCUN
    Fermer le ban, les élus, sitôt nommés considèrent que le tourisme est leur domaine et paralysent toute innovation venant de leur habitants et préfère les structures sans interlocuteurs qui raisonnent et discutent. Cela les insupporte.
    Maintenant qu’il n’est plus possible d’innover, ils ouvrent leur rencontre du tourisme sur ce thème.
    Les morts sont souvent célébrés pourvu qu’ils n’agissent plus.

  2. @Bruno Bret. Encore heureux qu’aucun maire n’ait interdit Airbnb : nous vivons dans un état de droit qui ne dépend pas de la volonté abusive de tel ou tel fonctionnaire. La vérité est qu’Airbnb a révolutionné le tourisme et que les français plébiscitent ce nouveau mode d’hébergement. Voilà la véritable innovation et l’engouement de milliers de citoyens !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *