Suspension des travaux du Grand Hôtel du Cap Ferrat

Hébergement

Le tribunal administratif de Nice a ordonné la suspension des travaux de rénovation et d’extension du Grand Hôtel du Cap Ferrat à la suite d’un recours des riverains. Il s’agit d’une association regroupant des propriétaires du Cap Ferrat, un site parmi les plus huppés de la Côte d’Azur, où le prix des villas atteint des sommets inaccessibles au commun des mortels. L’association proteste contre l’abattage des arbres nécessaires à l’extension qu’ils jugent excessif. Rappelons que l’hôtel doit passer de 53 à 80 chambres et suites sur 7 ha. Pour la direction du Grand Hôtel du Cap Ferrat, cette décision constitue une surprise d’autant que toutes les autorisations administratives avaient été accordées. Le Grand Hôtel du Cap Ferrat a été acquis par le groupe libanais Mouawad en 1993 pour quelque 27,5 ME. Il a décidé d’investir 40 ME dans la rénovation et l’extension de cet hôtel. Il s’agit dans une première phase de la création d’un ensemble composé de 16 chambres, 8 suites et une grande suite de 250 m2 sur trois niveaux avec piscine privative et une piscine lagon. Une seconde phase doit voir l’édification d’un centre de séminaires avec salles de concert et de conférences et centre de balnéothérapie semi-enterré.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *