TVA à 10% : les restaurants veulent faire payer le client

Hébergement

Une large majorité de restaurateurs (8 sur 10) déclare vouloir augmenter les prix sur leur carte, de 6% en moyenne, après la hausse de la TVA dans la restauration, qui doit passer de 7% à 10% début 2014, selon un sondage publié jeudi par LaFourchette.com.Selon les 721 restaurateurs interrogés mardi et mercredi, 92% déclarent que la hausse de TVA se traduira par un gel accru des embauches, 88% qu'elle aura des répercussions sur les salaires, et 86% sur les investissements. De plus, "88% des restaurants ne comprennent pas" la décision d'augmenter la TVA dans leur secteur. Le gouvernement a annoncé mardi dans le cadre de ses mesures en faveur de la compétitivité une hausse au 1er janvier 2014 du taux moyen de TVA, auquel sont assujettis les restaurants, de 7% à 10%.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (6)

  1. Alors là chapeau! On connaissait le système gagnant / gagnant- Là on a inventé le système pile je gagne, face tu perd ! Ils sont gonflés non? avez-vous vu une baisse des prix dans les resto avec la baisse de la TVA? moi pas ou alors de manière très marginale. elle a servi à augmenter la marge tout simplement ce qui était logique. Alors nous faire le coup du puisque la Tva ré-augmente moi je fais pareil avec mes prix….. Allez, j’attends les réactions pour me prouver le contraire!

  2. C’est une honte que ces envions 75 % de restaurateurs osent se plaindre, il se font un argent FOU, en faisant croire aux clients que la nourriture est préparé sur place alors qu’ils rechauffent des plats congelés achetés à très bas prix et qu’ils revendent aux clients avec des coeff de 4 voir 5 !!!!! Honte à ces escrocs de se plaindre !!

  3. Je crois encore une fois que les hoteliers restaurateurs mélangent tout. La TVA est un impôt dont ils sont collecteurs, une taxe que le client leur paye sur le prdt acheté et qu’ils doivent reverser mais pour autant eux mêmes récupèrent de la TVA, non?
    Donc augmenter les prix revient à imposer 2 fois le client, mais le calcul est bidon, puisque plus le prix est élevé, plus la TVA l’est et plus ils reversent un montant important… par ailleurs cela n’impacte en rien une marge.
    Ils n’ont jamais baissé leur prix puisque de toutes façons ils devaient choisir quelques produits de leurs cartes pour afficher une baisse, et là c’était une grande escroquerie. Le système etait vicié dès le départ et c’est encore le consommateur qui en faisait les frais. Ils devaient embaucher, hausser les salaires et transformer des CDD en CDI, le résultat n’est pas probant, il est onc normal que l’on repasse à un tx de TVA identique aux autres. Je ne comprends pas les privilèges octroyés à cette profession qui ne se donne pas les moyens d’investir correctement dans des situations perennes. Je connais même des établissements qui trimestriellement au moment de reverser la TVA, demandent à leurs salariés de percevoir leur salaire en 2 temps, alors si ce n’est pas de la cavalerie, je ne vois pas ce que c’est. Ces professions devraient être plus encadrées pour éviter une tricherie à grande échelle.
    Mais tout n’a qu’un temps et ne tiendront que les honnetes de la profession. Avec la crise le consommateur est plus vigilant.

  4. les réactions des clients peuvent se comprendre.
    mais ce qui n’est pas dit, c’est que les restaurateurs ont dû en contrepartie de la baisse de tva: augmenter les salaires, prendre à leur charge une mutuelle pour les salariés, donner une 6° semaine de congé payés, donner 48h de repos consécutifs, se mettre à des normes alarme incendie.
    ce qui n’est pas dit non plus est l’écart entre la tva récupérée par le restaurateur sur la marchandise (soit 5%) et celle qui devra être payée à l’état (soit 10%). les 5% d’écart sont pris sur la recette du restaurateur.
    ce qui n’est pas dit non plus c’est que le taux de 5% restera valable pour la vente à emporter ( soit mac do et cie). à ce sujet, le mac do vous fait payer le même prix que vous vous asseyez (tva 10%) ou que vous emportiez votre mac (tva 5%)

  5. Petite leçon de calcul à nos amis restaurateurs et hôteliers. Si la TVA passe de 7 à 10% cela fait une augmentation de 3 %. Donc il serait logique d’augmenter les tarifs de 3 %, à moins de s’appeler Jean Claude Vandamne ! Par contre pour les mémoires courtes comme cité plus haut. La baisse de TVA à 5.5% aurait du permettre aux restaurateurs de baisser leurs tarifs et embaucher, ce qu’ils n’ont d’ailleurs pas fait, trop pressés de s’en mettre un peu plus dans les poches… Maintenant si cette hausse est vue comme une punition, s’en est aussi une pour les consommateurs qui resteront à la maison devant leur télé.

  6. Juste pour information est-ce que la TVA s’applique aussi à la vente de voyages à l’étranger dans les agences en France et si oui à quel taux ? Et si oui, est-il question de changer ce taux ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *