Une cinquantaine de restaurateurs et hôteliers rejoignent la communauté des Collectionneurs en 2019

Hébergement
Le Domaine de la Gaichel au Luxembourg.

Présente dans 18 pays, majoritairement en France et en Europe, la marque les Collectionneurs a pour ambition « de devenir la référence pour les voyageurs du monde de l’hôtellerie de charme et de la restauration gourmande en Europe ». Elle rassemble 585 professionnels parmi lesquels 51 nouveaux membres cette année.

 

 

Créé en 1975, la marque propose au sein de sa Collection 585 adresses uniques, principalement en France et en Italie. Présidée par Alain Ducasse depuis 1999, elle réunit des Chefs et hôteliers indépendants, « passionnés et résolument contemporains, qui insufflent dans leurs maisons les ingrédients permettant de transformer un moment en expérience ».

 

Cette année le Luxembourg et la Tunisie font partie des nouvelles destinations proposées par les Collectionneurs. Au Luxembourg, Céline et Erwan Guillou accueillent les voyageurs au Domaine de la Gaichel. Au sein de cette adresse confidentielle, nichée au cœur d’un parc de 13 hectares, ils font perdurer la tradition d’hospitalité et de gastronomie familiale qui dure depuis six générations. A Tunis, au sein de leur maison d’hôte qui vient tout juste d’ouvrir, Sandra et Nibil Sinaoui reçoivent les voyageurs dans une villa raffinée, la Maison Dedine, adossée à la colline de Sidi Bou Saïd.

 

Trois nouvelles adresses, au Pays Basque espagnol, en Grèce et en Suisse, intègrent la marque des Collectionneurs. En Italie, pas moins de 24 nouveaux restaurateurs et hôteliers rejoignent la communauté. Ils sont 21 en France.

 

Les 585 adresses de la marque les Collectionneurs se répartissent en 375 hôtels-restaurants (167 à l’international), 110 restaurants (20 à l’international), 75 hôtels (22 à l’international) et 25 maisons d’hôtes (1 à l’international).

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *