À Istanbul, on paie son métro avec des déchets

Humeur

A Istanbul, les Turcs ont eu la brillante idée de mettre en place un système qui permet aux usagés d’utiliser bouteilles et canettes usagées pour payer leurs titres de transport en commun.

 

Des automates ont été installés à cet effet révèle BFM. Le voyageur introduit dans un orifice les bouteilles et les canettes ce qui crédite la carte de transport. Actuellement ces automates sont installés sur 25 sites du réseau de transport en commune de la capitale économique turque. A la fin de l’année, une centaine d’automates sera implantée. Une bouteille de 33 centilitres rapporte au voyageur 2 centimes de lire turque (0,3 centime d’euro). Une bouteille d’un demi-litre rapporte 3 centimes, une bouteille d’un litre et demi litre rapporte 6 centimes et une canette en aluminium d’un demi-litre rapporte 9 centimes.

Saluons cette initiative vertueuse. Mais qui conviendra davantage à des voyageurs très organisés. En effet, pour un aller simple entre la banlieue et le centre-ville, il faut mettre 28 bouteilles en plastique de 1,5 litre dans la machine. Le mieux c’est de prévoir une brouette pour aller à la gare…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *