A Londres, « vous n’êtes pas obligé de surveiller vos sacs et poches en permanence! »

Humeur

Londres talonnerait Paris en nombre de visiteurs en 2013. Dans un communiqué on apprend en effet que la capitale britannique est en passe d'accueillir "plus de 16 millions de visiteurs internationaux en un an pour la première fois de son histoire".Mais Paris a immédiatement réagi en annonçant qu'elle restait la "ville la plus visitée au monde", avec en 2012 "29 millions de touristes", y compris les Français, et attend "une croissance de 5,2% à la fin du mois d'octobre pour l'année 2013". Au delà de la bataille des chiffres, Paris semble souffrir aujourd'hui de sa mauvaise réputation en matière d'insécurité, de propreté et d'accueil comme le montrent les témoignages d'internautes sur le site du Figaro. "Londres et Paris, c'est la nuit et le jour", explique l'un d'eux. "Il existe des amendes allant jusqu'à 1000 livres si on laisse déféquer les animaux dans la rue…". "De gros efforts doivent être faits sur la propreté" dit un autre, avant de critiquer "les transports en commun parisiens en retard de 40 ans sur les autres métropoles comparables" alors que "le métro londonien, lui, est propre et a été entièrement rénové". Une autre est encore plus tranchée : "À Paris, on y va pour se faire agresser !", et "les délinquants sont en croissance sur les Champs-Elysées" lit-on encore. Mieux, dit un troisième : "à Londres, vous n'êtes pas obligé de surveiller vos sacs et poches en permanence !". Les taxis et les garçons de café évidemment en prennent pour leur grade : "Nos chauffeurs de taxi et garçons de café repoussent toutes les clientèles". Une autre enfin, conclut : "lorsque l'on va à Londres, on a envie d'y retourner". Mais il reste une lueur d'espoir pour Paris. Car pour en finir avec la délinquance, les incivilités et la saleté dans la capitale, nous allons bientôt dégainer notre arme fatale : les Assises du Tourisme !

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *