A Saint Barth, les deux seuls fleuristes de l’île n’arrêtent pas !

Johnny Hallyday repose désormais au cimetière de Lorient, pas en Bretagne mais à Saint Barthélémy, une petite île paisible des Antilles.

Deux guitares, une moto, une clé de sol…

Chaque jour, des petits groupes de visiteurs adeptes du chanteur disparu viennent déposer des fleurs sur sa tombe. On y trouve aussi des lettres, des cailloux signés, une Harley Davidson mignature, des colliers de coquillages, un paquet de Gitane et même un magnifique bouquet « Love » réalisé en fleurs blanches et rouges. C’est l’œuvre de Claire, responsable de Bloomy, l’un des deux fleuristes de Saint-Barthélemy. Depuis l’enterrement du rockeur, elle n’arrête pas a-t-elle confié à l’AFP. « J’ai réalisé deux guitares, une moto, une clé de sol, un cœur… » . Heureusement pour la fleuriste que Johnny n’était pas aussi fan d’architecture gothique…

Publié par

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *